AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Love when you thought it was gone {feat. Tiffany ♥} [HOT] FINI

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Hwang Mi Young - Tiffany

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 23/04/2011
Age : 28

Identity Card
▬ Qui suis-je ?: SNSD MEMBER ♥
▬ Que fais-je ?: Je chante '-'
▬ Mes Secrets:

MessageSujet: Re: Love when you thought it was gone {feat. Tiffany ♥} [HOT] FINI   Mar 16 Aoû - 17:15

Tiffany avait l'impression que c'était encore hier qu'elle ne faisait que rêver de Yunho en cachette, de le regarder discrètement ou bien encore de suivre au pas toutes les nouveautés sur les Dong Bang Shin Ki. Oui, on aurait pu dire qu'elle était leur plus grande fan, mais une fan bien spéciale et plutôt bien placé pour avoir des rapports avec eux. Mal grès ça, elle ne l'avait pas fait. Il faut dire qu'elle ne savait pas trop comment gérer sa séparation avec Yunho... Alors elle avait plutôt préféré se faire passé comme une fan normale. Elle avait trouer se moyen pour éviter tous soupçons des fans à son propos et au sujet du jeune chanteur. En Corée du sud, il ne valait mieux ne pas être engagé dans une histoire de rumeur de couple ou autre car c’est plutôt difficile d’en sortir. Donc, ne valait-il mieux pas se mettre dans ce genre d'affaire. Mais bon, tout ça, c'est très loin du monde dans lequel elle se trouvai à présent. Elle était préoccupée par d'autres choses, bien plus importantes.

Ses mains se baladaient un peu partout sur le corps du jeune homme, maintenant qu'elle avait directement accès à sa peau même. Elle sentait alors toutes la délicatesse et la douceur de cette couche de matière. Plus elle touchait sa peau, plus elle avait envie de la toucher, c'était comme une sorte d'addiction. Qui l'aurait cru. Elle profita pleinement du baiser qu’elle échangeait avec lui, elle aimait l'embrasser, autant que de toucher sa peau. Maintenant que tous deux étaient (pratiquement) torse nu, les contacts qu'ils échangeaient était beaucoup plus nombreux, et ça, c'était au plus grand plaisir de la jeune femme. Mais elle avait vraiment adoré qu'il descende doucement pour passer de ses lèvres à ses clavicules pour ensuite descendre plus bas, à la limite de son soutient-gorge. Plus les minutes, voir secondes, passaient, plus les envies de l'un comme de l’autre prenaient de plus en plus vie. Elle sentait bien que l'ambiance montait toujours un peu plus, mais du moment que ça montait raisonnablement, elle n'avait pas de quoi s’inquiéter.

Pourtant, le jeune homme, qui devait bien garder en tête le fait que c'était sa première fois, lui avait demander si tout allait bien, si il pouvait continuer ce qu’il avait engagé. Tiffany n'avait pas eu la force de répondre avec sa voix, elle avait donc préféré regarder le jeune homme et lui divulguer ses envies de cette manières. Elle était sûr qu'il la comprendrait parce que cette méthode avait déjà fait ses preuves quelques minutes au par avant. Et donc, comme prévu, le jeune homme comprit. C'est donc tout en continuant ses caresses que Tiffany se mit à sourire gentiment en sentant les lèvres de Yunho passer un peu partout sur elle. Dans son cou, derrière ses oreilles, sur ses épaules, et j'en passe, le moindre contact entre le lèvres et sa peau lui produisait les mêmes frissons. Elle était très sensible de la peau en faite, mais cette fois-ci plus que n'importe qu'elle fois. Peut-être était-ce parce que c'était Yunho ? Elle n'en savait trop rien, mais en tout cas, elle aimait plus que tout ce petit câlin qu'elle faisait avec lui.

Tiffany sentit les lèvres de Yunho se diriger maintenant vers son ventre. Plus il descendait au niveau du nombril de la jeune fille, plus les mains de cette dernière remontait dans son dos. Une fois qu'il arriva au niveau de son nombril, elle arrondis sa paume de main pour passer ses ses épaules et touché une fois de plus, le plus possible le jeune homme qui venait de passer une de ses main sous le short de la jeune fille. Elle aimait sentir sa main contre lui, elle aimait tout en faite. Elle entrait de plus en plus dans l'envie de le sentir toujours plus prêt d'elle. Bine oui, il fallait quand même avouer qu'au début, elle avait beau avoir décider d'être entreprenante vis à vis de cette expérience, au départ elle avait eu quelques hésitations. Mais maintenant, elles étaient plutôt loin.

C'est pour cela que quand elle commença à sentir ses mains sur son short, elle esquissa un sourire léger en le laissant faire. Il déboutonna doucement le bas de la jeune fille pour lui retira après quelques manipulations. C'est vrai que ce n'était pas bien pratique puisqu’elle était couchée, mais il avait quand même réussit à la faire glisser le long de ses jambes pour l’éclater ensuite. Elle n'était maintenant qu'en sous-vêtements. Bien qu'un peu gênée, elle ne se concentra pas sur ça et passa rapidement à autres choses. Elle sentit les mains du jeune homme s'attarder quelques peu sur ses cuisses puis revenir au niveau de son visage. Elle le regarda sortir le préservatif de son poche arrière pour le posé sur le lit, l'air de rien. Ceci cachait donc un grand message, que Tiffany ne mit pas très longtemps à décrypter, il suffit que Yunho eu posé ses mains sur son dos pour la deuxième fois pour qu'elle comprenne.

A ce moment précis, elle reprit ses quelques petites caresses, passant parfois à la limite même de son jean. Elle savait qu'à présent la balle était dans son camp. Elle passa donc ses pouces en dessous de pantalon du jeune homme, laissant ses mains sur ses fesses. Elle fit ensuite un tour de sa taille complet avant d’arriver à la braguette de son pantalon. Elle sortit ensuite ses deux pouces de son jean pour s'attaquer aux boutons de ce dernier. Elle défit le premier puis descendit la braguette avec douceur. Elle avait le coeur qui battait, mais préférait se concentrer sur ce qu'elle faisait que sur ce qu'elle entendait au plus profond d'elle même. Elle essaya donc ensuite de lui retirer son pantalon. Arès plusieurs manipulations, elle arriva à son but, fière d'elle. Ils étaient maintenant tous les deux au même stade... Elle se décida donc à l'embrasser et passant un de ses jambes contre une des sienne. Elle passa aussi ses bras dans son dos pour continuer toutes les caresses qu'elle lui faisait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://back-to-seoul.chforum.net/
Jung Yunho - U-Know

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 25/04/2011
Age : 32

Identity Card
▬ Qui suis-je ?: Dong Bang Shin Ki - Leader (Basse vocale)
▬ Que fais-je ?: Craquer les filles?
▬ Mes Secrets: vous aimeriez savoir?

MessageSujet: Re: Love when you thought it was gone {feat. Tiffany ♥} [HOT] FINI   Mar 16 Aoû - 20:56

C'est bizarre... Quelque part, je me dis que cette scène aurait du se déroulé déjà il y a plusieurs années. J'ai l'impression que d'être loin d'elle comme ça a été une pure perte de temps. D'accord, nous avions l'un comme l'autre beaucoup de travail à cette époque, mais est-ce une raison? Peut-être que nous aurions pu trouver un arrangement et ne jamais se séparer... Mais dans le fond, ce n'est pas plus mal comme ça. Les événements ont permis ces retrouvailles que je trouve extraordinaire en tous points, même s'il y a eu quelques maladresses de nos parts. Les maladresses, quelque part, rendent ces retrouvailles encore plus touchantes qu'elles ne le sont déjà.

A présent qu'une partie de nos peaux sont dénudés, quelque chose a légèrement changé. Sans être plus violent dans mes gestes, j'ai plus la confiance pour tenter de nouvelles choses, comme descendre pour embrasser l'arrondi de sa poitrine, cette partie de peau à laquelle j'ai accès malgré son soutien-gorge encore en place. C'est une sensation des plus agréables, certes... Mais dans le fond, je dois tenir compte du fait qu'elle ne soit pas tout à fait habituée à ce genre de baisers. Voilà pourquoi je lui demande si elle est toujours d'accord pour continuer, sachant que son accord me donnera la permission d'aller encore plus loin. D'un simple regard elle aussi, elle me fait comprendre qu'elle n'a pas changé d'avis.

De nouveau, ses mains caressent mon dos et même bien plus que ça. Ma petite Tiffany, si gênée quand elle m'a tendu le préservatif tout à l'heure est devenue elle aussi bien plus sûre d'elle et ne s'embarrasse pas non plus... Je ne peux pas empêcher ma bouche de l'explorer encore et encore, partout où je peux avoir accès. Elle sent bon, sa peau est douce et ses caresses électrisent mes sens un à un. Lentement, je me laisse aller à embrasser aussi son ventre bien plat, en insistant sur son nombril. Ses mains sont occupés à caresser mes épaules et me donnent des frissons partout... Je passe le bout de mes doigts sous son short, caressant seulement la partie haute de ses cuisses avant d'entreprendre avec une grande patience et un grand calme d'apparat (puisqu'à l'intérieur de moi, tout se bouscule), d'ouvrir son short et de le lui retirer.

L'opération est un peu complexe, puisqu'elle est allongée mais je parviens tout de même à mes fins. Je caresse encore un peu ses superbes cuisses avant de revenir vers elle. Je cherche dans ma poche arrière de jean et en sors le préservatif que je pose sur le lit, à côté de nous. J'espère ne pas l'effrayer... Voilà pourquoi je choisis de placer ses mains derrière le bas de mon dos afin qu'elle me dise ce qu'elle veut... même par un regard ou des gestes. Le plus important, c'est de ne pas la choquer... Doucement ses caresses reprennent... J'en profite pour à nouveau embrasser son cou, cette partie si sensuelle de son corps, tandis que ses mains frôlent mon jean et osent enfin descendre pour se poser sur mes fesses. Je ramène son corps plus près du mien, laissant tout loisir à sa poitrine de complètement s'écraser contre la mienne, pendant qu'elle continu son petit manège, deux pouces à l'intérieur du pantalon. La sensation est délicieuse et je n'arrive plus à m'en passer... Ses mains font le tour de ma taille et arrivent vers mon ventre. Avec douceur, elle défait le premier bouton de mon jean et fais glisser la fermeture éclair, toujours avec autant de douceur. Je caresse doucement sa nuque, enfoui ma main dans ses cheveux tandis qu'elle essaie à son tour de retirer mon pantalon et je l'aide en soulevant mon corps pour lui donner un meilleur accès.

A présent, nous voici tous les deux en sous-vêtements. L'ambiance a encore monté d'un cran et il me semble que la chaleur de la pièce vient d'augmenter. Je ressens tout de même un peu de honte et de difficulté à cacher mon "soucis technique" (mais nécessaire à notre dessein). Malgré tout, il ne semble pas que cela la gêne, puisqu'elle m'embrasse de nouveau passionnément tout en passant une jambe près de la mienne. Je la serre encore tout près de moi, comme tout à l'heure et ne résiste pas à quelques balancement de hanches contre les siennes, me donnant des sensations délicieuses.

Je goûte sa peau à nouveau, un peu moins pudique que tout à l'heure et fait glisser mes mains le long de ses cuisses à présent entièrement nues, remontant vers ses fesses, son dos, ses épaules... Presque malgré moi, j'appuie mes paumes contre ses clavicule et passe lentement jusqu'à sa poitrine. Cette fois, je l'englobe complètement, laissant mon pouce divaguer contre la dentelle de son sous-vêtements. Une dernière fois, je caresse ses cheveux avec délicatesse, mèche par mèche... Mes yeux brillent devant le spectacle qui s'apprête à se dérouler sous mes yeux. Passant ma langue sur mes lèvres, je lui fais comprendre moi aussi d'un regard que le moment est venu...
Mes mains glissent sur son dos et je la ramène plus près contre moi. A tâtons, dans le noir, je cherche l'agrafe de son soutien-gorge et peste tout bas en me rendant compte que ce n'est pas si facile à ouvrir que dans mes souvenirs... Finalement, le bout de fer cède. J'embrasse le bout de son nez et commence, cœur battant, à baisser les bretelles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hwang Mi Young - Tiffany

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 23/04/2011
Age : 28

Identity Card
▬ Qui suis-je ?: SNSD MEMBER ♥
▬ Que fais-je ?: Je chante '-'
▬ Mes Secrets:

MessageSujet: Re: Love when you thought it was gone {feat. Tiffany ♥} [HOT] FINI   Mar 16 Aoû - 22:53

L'ambiance était devenue un peu plus intense et "chaude" -si je puis dire-. Il faut dire que c'était le but les événements qui venaient de se produire. Donc maintenant faire marche arrière était un peu tard. Mais personne n'avait parler de marche arrière, Tiffany était plus que décidé à atteindre ses buts aujourd'hui, enfin, plutôt cette nuit. Cette nuit, ils auraient pu la passer bien avant s'ils ne s'étaient pas stupidement séparés, mais, ça Tiffany s'en fichait un peu. Au moins, de l'avoir attendu pendant tout ce temps avait fait naître en elle des sentiments intenses qui ressortaient très bien en ce délicat moment. A vrai dire, Tiffany ne pensait pas que la solution a l'évacuation de tous ces sentiments qu'elle retenait en elle était une petit nuit à l'hôtel avec Yunho. A vrai dire, l'idée ne l'avait jamais éraflé. Même l'idée qu'elle se retrouve dans sa loge dans un concert du SM town en Europe et que ce charmant jeune homme devant la porte. Mais toutes ces choses qui n'étaient absolument pas prévu n'avait fait que rendre plus heureuse la petite femme qu'elle n'était. Vous l'aurez compris, elle était aux anges.

Alors que la jeune Tiffany venait de commencer à s'attaquer au pantalon du jeune homme en glissant légèrement ses pouces sous ce dernier en posant le reste de sa main sur ses fesses, elle sent les lèvres de Yunho parcourir un fois de plus son cou. Elle sent son corps de rapprocher du sien, en effet, le jeune homme fait en sorte que leurs deux corps qui étaient déjà assez proche se collent l'un contre l'autre, ou du moins à peu près. Elle sentait sa poitrine se coller contre lui, ça lui faisait un effet étrange, amis tellement agréable. Elle en venait même à penser que son soutient-gorge est de trop dans cette histoire. Mal grès toutes ces pensées, elle se concentra sur le pantalon du jeune homme. Elle fit glisser ses doigts le long de sa taille, lentement. Elle arriva tout de même rapidement au niveau de sa braguette et de ses boutons. Elle n'attendit pas et ouvra le tout, toujours aussi délicatement, pour pouvoir ôter l'habit du jeune homme . Il fallut quelques manipulations technique pour retirer entièrement le jean de Yunho pour le laisser tomber un peu plus loin.

Une fois que les deux furent en sous vêtements, l'ambiance monte encore d'un cran. Tiffany ne s'était pas trop attarder sur l'accident technique du jeune homme, tout à fait normale à vrai dire. Bien qu'elle l'avait remarquer hein, mais elle préféra repartir à la conquête des lèvres du jeune homme en caressant une de ses jambe avec la sienne. En réponse, le jeune homme la resserra encore un peu contre lui, c'est vrai qu'avec cette histoire de jean, ils s'étaient un peu séparés. C'était donc un plaisir de le ressentir aussi près de lui, surtout qu'il ajoutait à cela quelques balancements de hanches qui ajoutait une sensations agréable en plus. Ses mains se baladent sur le corps de Tiffany passant de ses cuisses à ses hanches et se ses hanches à ses épaules. D'après ses quelques mouvements, elle sentait que Yunho se retenais de moins en moins et cela la rassurait, elle n'avait pas envie de lui gâcher sa première fois avec elle parce que c'était sa première fois tout court. Elle se laissa donc faire quand le jeune homme s'attaqua à sa poitrine en caressant ses cheveux doucement. De son côté, Tiffany avait repris ses caresses, allant encore plus bas dans son dos passant même parfois pas ses fesses. Elle n'hésitait pas non plus à essayer de passer sur son ventre, mais c'était un peu plus délicat. Elle se contentait donc des cheveux et de la nuque du jeune homme. Elle avait passé ses bras autour de son cou.

Un regard, ils s'échangèrent un simple regard pour annoncer le début des choses sérieuse. L'ayant collé contre lui en la soulevant légèrement pour tenter de dégrafer le haut du souvent vêtement de la jeune fille. Alors qu'elle allait se décider à le faire d'elle même, il réussit à la faire. Il posa délicatement un baiser sur le nez de la jeune fille puis commença à retirer les bretelles du soutien-gorge. Une fois que les brettelles furent assez basse, les reste du sous vêtement suivit, Tiffany le retira donc et l'écarta en le balançant un peu plus loin. Ça allait être un peu difficile de retrouver tout ça demain... Elle se serra ensuite un peu contre lui, permettant au deux corps de se rapprocher au maximum. Elle saisit ensuite ses lèvres pendant quelques secondes pour ensuite partir sur sa joue puis redescendre au niveau de son cou. Elle avait louper cela la dernière fois, alors maintenant qu'elle le pouvait, elle n'allait pas s'en priver. Elle pouvait enfin avoir accès à sa peau, à son odeur contre ses propres lèvres. Prise d'une folle passion, elle passa ses mains dans ses cheveux, cherchant toujours à trouver l'endroit parfait. Elle repartit ensuite sur la chemin de sa bouche, car elle avait envie out de suite et maintenant de lui échanger un baiser passionnel et remplie d'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://back-to-seoul.chforum.net/
Jung Yunho - U-Know

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 25/04/2011
Age : 32

Identity Card
▬ Qui suis-je ?: Dong Bang Shin Ki - Leader (Basse vocale)
▬ Que fais-je ?: Craquer les filles?
▬ Mes Secrets: vous aimeriez savoir?

MessageSujet: Re: Love when you thought it was gone {feat. Tiffany ♥} [HOT] FINI   Mer 17 Aoû - 9:26

De toutes évidences, même si je m'en doutais déjà, ce soir est le grand soir pour nous. Cela peut sembler étonnant, mais je l'ai déjà expliqué, elle était très jeune avant. Je mentirais en disant que l'idée de passer à ce stade supérieur ne m'a jamais effleuré l'esprit mais voyant bien qu'elle n'était pas prête, je n'ai jamais tenté quoi que ce soit. Au mieux, nous avions échangé quelques baisers plus torrides que d'autre, nous avions déjà fait des siestes à deux mais pas plus. Et puis, il ne fallait pas éveiller les soupçons des fans. Ça, je sens que ça va être la tâche la plus dure!

Au début, la sensation de ses mains sur mes fesses était vraiment étrange... Je ne sais pas, c'était quelque chose auquel je ne m'attendais pas. Et puis, finalement, il s'avère que ces attouchements sont des plus agréables... De nouveau, j'embrasse son cou puisque j'en ai accès facilement, goûtant doucement sa peau, tandis que je la serre plus fort contre moi, sa poitrine écrasée contre la mienne, me donnant envie d'encore plus. Je me laisse faire, sans surprise, quand elle entreprend de retirer mon jean. Ses doigts faisant descendre ma braguette fait accélérer un peu plus mon pouls, je ne peux pas m'empêcher de l'observer... Tout en moi est en ébullition.

Je ne peux pas cacher mon désir, évident, mais je suis reconnaissant qu'elle fasse comme si de rien n'était. Ses lèvres repartent à l'assaut des miennes, une jambe se frottant de nouveau contre moi... De nouveau, je la serre contre mon corps, mes hanches se balançant doucement contre elle mais je ne saurais m'en empêcher. Mes mains passent partout où elles peuvent, glissent sur sa peau à divers endroit, de ses fesses jusqu'à ses épaules. Pour la première fois, j'ose enfin vraiment caresser sa poitrine, j'arrondis mes paumes dessus, y passe mon pouce... Maintenant, c'est ce soutien-gorge qui fait barrière à mes véritables envies. Je veux la voir, la sentir, la goûter encore plus... Elle ne se prive pas non plus de caresses, ses mains si fines osent enfin un peu plus, passant même sur le bas de mon ventre. Chaque fois que c'est le cas, j'en ai des frissons.

Je passe tendrement mes doigts dans ses cheveux, tandis qu'elle caresse de nouveau ma nuque, un endroit qu'elle doit apprécier particulièrement. En un regard, je lui fais comprendre ce qui va suivre. Je pense qu'elle est prête pour ça. Je passe mes mains dans son dos, l'appuie délicatement contre moi et cherche à tâtons l'agrafe de son sous-vêtement. L'opération est un peu complexe dans le noir et manque presque de me faire perdre ma patience légendaire mais je parviens à mes fins, après quelques efforts. Il m'est difficile de cacher le trouble qui me traverse... Je suis anxieux et excité à la fois par ce qui va se produire. J'embrasse avec tendresse le bout de son nez et baisse enfin les bretelles. Une fois qu'elles sont suffisamment basse, c'est d'elle-même que Tiffany retire l'embarrassant morceau de dentelles.

Elle se colle de suite à moi, m'embrassant l'espace d'un instant, puis c'est cette fois sa bouche qui descend et glisse jusqu'à mon cou. Ses baisers sont délicats et follement agréable, surtout allié à la sensation de sa douce poitrine contre la mienne. Je ne peux pas m'empêcher de serrer ce corps le plus fort possible contre moi, passant ma main dans ses cheveux, le long de son dos jusqu'à ses reins. De nouveau, ses lèvres saisissent les mienne et la passion qu'elle met dans ce baiser me ferait presque perdre la tête. Je réplique avec tout autant de fougue, ma langue caressant la sienne avec une légère ferveur. Je baisse ma main jusqu'à ses cuisses et glisse presque à la limite du seul sous-vêtement qu'il lui reste. Il y a tout de même quelque chose qui me frustre un peu...

Arrêtant le baiser avec beaucoup de volonté, je roule sur le côté pour m'allonger sur le dos. Comme ça, évidemment, difficile de cacher le "soucis" mais peu importe... Il faut ce qu'il faut, comme on dit. Gentiment, je saisis une de ses mains et la mène à mes lèvres, pour un léger baiser, puis ramène son corps au-dessus du mien, pour qu'elle soit assises sur moi comme tout à l'heure dans la voiture. Ce que je veux? Simplement la regarder... Et le spectacle est tout aussi délicieux que ce à quoi je pensais. Ses épaules sont rondes, sa poitrine ni trop généreuse ni trop fine, ses hanches sont bien dessinées et son ventre est plat... Appuyant sur ses épaules, je la ramène plus près de moi, de manière à ce que je puisse murmurer à son oreille...
"Tu es vraiment très belle..."

Je glisse mes lèvres à nouveau sur son cou, dégageant les cheveux sur le côté. Mes mains passent le long de ses hanches, lentement, très lentement... Et enfin, elles arrivent à sa poitrine, douce, ferme, aux petites pointes roses qui ne tardent pas à se tendre un peu plus. Je les masse doucement, sans précipitation... Je veux entendre un souffle venir d'elle, je veux entendre quelque chose prouvant qu'elle est vraiment bien et que je ne l'embarrasse pas avec mes caresses. Après, seulement, je pourrais encore passer à un niveau supérieur. Peut-être bien que je suis véritablement en train de perdre la tête...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hwang Mi Young - Tiffany

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 23/04/2011
Age : 28

Identity Card
▬ Qui suis-je ?: SNSD MEMBER ♥
▬ Que fais-je ?: Je chante '-'
▬ Mes Secrets:

MessageSujet: Re: Love when you thought it was gone {feat. Tiffany ♥} [HOT] FINI   Mer 17 Aoû - 12:33

Il avait fallu un peu de temps pour que Tiffany se mette à fond dans le truc, mais depuis l'instant où elle avait sentit que Yunho frissonnait à son tour grâce à ces caresses, je ne sais pas, ça avait fait comme un dé-clique, ce qu'il fallait bien souvent à la jeune fille. C'était après ce dé-clique qu'elle apprécia d'autant plus les caresses des mains du jeune homme contre sa peau. Elle les sentait remontrer, passer contre ses hanches et longer son corps jusqu'à ses épaules pour ensuite redescendre un peu jusqu'à sa poitrine. Sentir ses mains à cet endroit précis lui procurait un certain pincement au ventre plus qu'agréable. Mais ce qu'elle ressentait réellement en ce moment même ce n'était pas exactement les mains du jeune homme, non, plutôt des caresses du tissus de son soutient-gorge contre sa peau. C’est pour cela qu'elle se laissa parfaitement faire quand le jeune homme entreprit de retirer l'habit en dentelle.

Sentir ses main dans son dos était un pur délice. L'impatience ne s'était donc pas trop fait sentir de son côté, elle profitait des quelques caresses, serrée contre lui. Lorsqu'il réussit enfin à dégrafer le haut des sous vêtements, il embrassa le bout du nez de la jeune femme qui écarta ensuite d'elle même le ce qui venait de lui être retiré. Maintenant ils étaient à égalité bien que se ne soit pas très courant pour une femme d'être comme elle l'était en ce moment, mais une chose était sûr, que ce soit l'un ou l'autre il ne restait plus que le bas à retirer. Se collant ensuite contre lui, Tiffany s'empare un petit moment de la situation pour l'embrasser et en profiter pour descendre un peu vers son cou. Elle n'avait pas eu l'occasion de gouter au délicat parfum de son corps alors que le jeune homme, lui, en avait bien profiter. Mais rapidement, ses lèvres ne demandèrent qu'à revenir contre les siennes. Elle alla donc déposer un baiser qu'elle approfondit directement. Elle sentait les mains de Yunho l'appuyer contre lui le plus fort possible puis repartir un peu plus as, au niveau de l'autre partie du sous vêtement de la jeune fille. Le contact entre leurs peaux procurait une sensations plus que fabuleuse. Ça ne faisait que monter la chaleur dans le corps de la jeune fille, son rythme cardiaque commençait à légèrement augmenter, en vu de ce qu'il se passait.

Le jeune homme, qui était au dessus d'elle depuis de début de cette histoire se décida, sans que Tiffany ne comprenne pourquoi, à rouler sur le côté pour s'allonger à son tour sur le lit. Tiffany n'avait pas quitter ses yeux des sien pendant out le changement de position. Du moins jusqu'à ce qu'il prenne sa main pour y déposer un baiser. Ce geste la fit sourire, c'était une vrai gentleman, il était vraiment doué pour ce genre de petites actions qui faisait vibrer le cœur de la jeune fille. Elle se laissa tirer pour se retrouver sur lui, dans la même position que tout à l'heure, dans la voiture : à califourchon au dessus se son corps. Elle ne laissa pas tomber tout son poids, il valait mieux. Elle comprit alors pourquoi ce changement soudain de position, il voulait juste l'admirer. Tiffany n'avait jamais été admirer dans cette 'tenue', elle était donc plus ou moins gêner par le regard du jeune homme, mais en même temps, elle pouvait comprendre. Après quelques regards sur son corps, il l'attira vers lui pour lui glisser à l'oreille qu'elle était vraiment très belle. Elle était flatter. Elle n'avait jamais vraiment pensé être moins belle, mais le fait qu'elle soit un peu différente des autres asiatiques lui attirait parfois quelques complexes. Mais si ce Yunho le disait... C'était la meilleure chose qu'elle pouvait entendre, le meilleur compliment. Elle sourit discrètement pendant qu'il glissait ses lèvres contre son cou, une fois de plus. Elle n'avait rien oser répondre, bien qu'elle avait elle aussi envie de lui dire ce qu'elle pensait de lui... Elle passa donc ses mains sur son torse, profitant de toute a douceur. Pendant ce temps, les caresses de Yunho étaient devenue un peu plus sexuelle, si on peut dire ça comme ça. Elle sentait ses mains s'occuper de sa poitrine. Cela lui procurait un si grand plaisir. Son rythme cardiaque était devenue encore une fois plus intense, il pouvait donc sentir quelques souffles caresser sa peau.

C'était une sensation des plus agréable. Tiffany se lassa donc un peu emporter pas ses pulsions et ses envies qui devenaient un peu plus intenses de secondes en secondes. Elle glissa une mèche de cheveux qui la gênait derrière son oreille et s'abaissa un peu plus pour aller à la rencontre de ses lèvres tout en lui laissant toujours la place de faire ce qu'il faisait. Elle aimait plus que tout sentir ses lèvres contre les siennes et les caresses qu'ils s'échangeaient à ce niveau là. Je pense que le moment fatidique n'allait plus bien tarder à arriver. Les quelques instants qu'ils passaient étaient des plus agréables. Elle passait ses mains sur son torse, sur ses épaule dans sa nuque derrière ses oreilles, partout où elle le pouvait en faite, restant quand même plus ou moins au niveau du haut de son corps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://back-to-seoul.chforum.net/
Jung Yunho - U-Know

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 25/04/2011
Age : 32

Identity Card
▬ Qui suis-je ?: Dong Bang Shin Ki - Leader (Basse vocale)
▬ Que fais-je ?: Craquer les filles?
▬ Mes Secrets: vous aimeriez savoir?

MessageSujet: Re: Love when you thought it was gone {feat. Tiffany ♥} [HOT] FINI   Mer 17 Aoû - 15:15

De toutes les tenues de scène des SNSD, ma favorite reste celle de "Hoot"! Les petites combinaisons-short près du corps leur allait à merveille, bien qu'en vérité, je n'ai toujours eu d'yeux que pour Tiffany. Je suivais toujours ses pas du regard, sans la lâcher, en admirant ses courbes moulées de satin. Maintenant, ce n'est plus juste à travers un écran de télévision que j'ai accès à ses courbes là mais bel et bien à travers mes propres yeux... ou du moins dans quelques instants. J'ai enfin réussi à dégrafer son soutien-gorge et je fais doucement glisser les bretelles le long de ses épaules. J'ai presque le souffle coupé lorsqu'elle s'en débarrasse elle-même.

Pendant les quelques instants qui suivent, je la laisse prendre le contrôle des opérations. Elle dépose ses lèvres sur les miennes et ose enfin s'aventurer dans d'autres endroits, déposant de délicats baisers sur mon cou. J'en déglutirais presque tellement je trouve ça agréable et en profite pour la serrer plus fort contre moi, pour sentir sa poitrine à présent dénudée se presser contre ma peau et caresser la mienne en m'en donner des papillons dans le ventre. Je ne veux pas être en reste et glisse mes mains partout où c'est possible, pour profiter au maximum de sa douceur... A présent, quand je passe ma main sur ses fesses, il n'y a plus qu'une seule partie de tissu qui me sépare de sa peau. J'ai de plus en plus de mal à me contrôler mais je continu d'essayer, toujours pour ne pas l'effrayer!

Cela dit, il y a une chose que j'ai très envie de faire... je veux la voir. Je veux voir son corps à l'état pure, sans aucun artifice. Après tout, c'est ça aussi, le sexe : se livrer l'un à l'autre tel quel, dans ce qu'on a de plus intime. Roulant sur le côté, je m'allonge sur le dos et saisis ses phalanges pour y déposer un baiser. Je la vois sourire à ce geste... Ce n'est pas pour autant que je dois en oublier mes bonnes manières, même si elle me rend de plus en plus dingue! Sans la brusquer, je fais en sorte que, comme tout à l'heure, elle soit assise à califourchon sur moi. Cette fois, c'est moi qui sourit en voyant qu'elle n'ose pas s'assoir complètement et reste prudemment à quelques centimètres de mon bassin. Je l'observe quelques instants, admiratif, le cœur battant... et je ne résiste pas longtemps à lui dire ce que j'en pense. La faisant pencher vers moi, je murmure à son oreille combien je la trouve belle. J'aimerais aussi lui dire que je l'aime mais je pense qu'un meilleure moment ne va pas tarder à pointer le bout de son nez.

De nouveau, je fais glisser mes lèvres vers son cou... Il faut dire que j'ai toujours aimé déposé des baisers à cet endroit-là, c'est tellement sensuel... Et elle me le rend bien! Je l'entends sourire et passer ses mains sur mon torse. Chaque fois qu'elle le parcourt, j'en ai des frissons très agréables et des papillons dans le ventre... Chaque fois qu'elle descend vers mon nombril, j'ai envie de tellement plus et je ne peux pas m'empêcher de cambrer mon bassin vers le sien... De mes mains, je passe avec une lenteur calculée le long de ses hanches pour finalement les poser sur sa poitrine que je caresse cette fois à pleine paume, appréciant encore plus de passer sur les pointes, du bout des pouces. C'est une des sensations les plus agréables que d'être là à s'occuper d'elle pendant qu'elle en fait tout autant avec moi.

Je la trouve vraiment très jolie quand elle passe une mèche de cheveux derrière son oreille. Elle se penche et rencontre mes lèvres à nouveau. Sans aucune honte, désormais, je partage chacun de ses baisers avec passion et sourit même de la voir de suite ouvrir la bouche pour rendre notre échange plus profond, plus sensuelle. Je n'en fini pas de caresser la chaire qui se trouve sous mes doigts mais c'est un vrai supplice que le bas de son corps soit si loin de moi. Avec un regard rempli de douceur, je quitte sa poitrine à contre cœur pour poser ses hanches collés aux mienne. J'essaie de lui faire comprendre par ce regard que je ne souhaite aucunement la presser, ni la brusquer... Je ne fais que suivre mon envie. Je la presse tout doucement contre mon bassin, sans trop appuyer... Mais c'est plus fort que moi, je dois la toucher. Mes mains passent à nouveau tout le long de son corps, de ses lèvres à son nombril, tandis que je me redresse pour être à sa hauteur.
Délicatement, j'embrasse ses lèvres, de nouveau son cou, ses épaules. Mes mains soutiennent son dos et le caresse gentiment, de façon rassurante. Ce que je m'apprête à faire risque fort bien d'être encore un degré au-dessus et encore, ce n'est pas fini. Je laisse ma bouche glisser le long de ses clavicules jusqu'à arriver à cette partie que je caressais encore il y a quelques minutes. J'arrondis ma paume autour du premier se trouvant sur ma route et le mène jusqu'à mes lèvres. Une fois que mes baisers font leur effet, j'ose enfin y passer ma langue, lentement... Je n'ai toujours pas entendu ce que je voulais et je suis bien décidé à continuer jusqu'à ce qu'un son s'échappe de sa gorge...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hwang Mi Young - Tiffany

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 23/04/2011
Age : 28

Identity Card
▬ Qui suis-je ?: SNSD MEMBER ♥
▬ Que fais-je ?: Je chante '-'
▬ Mes Secrets:

MessageSujet: Re: Love when you thought it was gone {feat. Tiffany ♥} [HOT] FINI   Mer 17 Aoû - 18:01

Depuis le début, elle avait plutôt eu l'impression de se laisser guider, bien qu'elle avait prit quelques fois la mains bien-sûr. Pourtant, elle s'était obligée à ne pas faire la petite fille douillette qui devait autoriser le moindre le moindre des mouvements au jeune homme, elle ne tenait pas à transformer cette partie de plaisir en moment de frustration, mais... Bien qu'elle est essayée, elle se rendait compte que le fait que se soit sa première fois était quand même un inconvénient, qu'elle le veuille ou non. Aurait-elle du faire cette première fois avec quelqu'un d'autre ? Quand elle en avait eu l'occasion un soir plutôt bien arrosé ? A cette pensé, elle tira une drôle de tête. Non elle avait bien fait d'attendre jusque là, au moins, elle saurait qui lui aurait prit son innocence. Elle était même d'accord avec ça. Et je pense que c'était le plus important. Et puis, cette surement ce moment si important de sa vie qui mettait une petite touche en plus dans toutes cette passion.

Lorsqu'il passa sur le lit à côté d'elle, elle avait l'impression de se revoir plus jeune, en train de profiter d'un après midi calme avec lui, dans une chambre ou bien dans un coin discret et agréable, allonger a se faire de petites caresses et à profiter d'un moment délicat. Comme elle avait rêver de se retrouver encore une fois comme ça avec lui. Mais cette fois, c'était bien différent, au niveau du contexte. C'était un cran au dessus, comme on pouvait dire ! Et les crans ne sassaient pas d'augmenter. Elle avait un accès complet à son torse, à son plus grand plaisir. Elle l'avait imaginé doux dans tous ses rêves, mais il l'était encore plus que dans ses plus beaux rêves. C'était comme un rêve qui devenait une pure réalité... C'était magique !

Après avoir reçut un délicat baiser sur sa main et avoir sourit à se geste, elle se laissa guidée et se mit donc à califourchon au dessus de son bassin, prenant soin à ne pas complètement s'assoir sur lui. Ne sait on jamais. Elle s'était dit que si elle était un homme, elle ne préfèrerait pas qu'on s'assoit sur elle, enfin, sur son ventre du moins. Mais Tiffany n'est pas un homme alors passons. Elle se laissa observer pendant quelques instants avant de ne sentir son cou n'être encore parcourut de baiser. De son côté, elle n'était pas restées les mains vide à se faire désirer. Elle ressentait aussi beaucoup de désir envers le jeune homme qui devait éprouver la même chose. C'est ce qu'elle c'était dit en sentant son bassins se frotter contre celui de Tiffany. Elle parcourait de toutes ses mais son ventre et son torse, passant par son cou et ses épaules. Elle ne se privait pas de le toucher autant qu'elle pouvait, le plus délicatement possible tout en lui faisant comprendre le désir qu'elle avait pour lui. Les caresses qu'elle recevait de sa part c'était concentré sur sa poitrine. Toutes ces choses faisait que tout était parfait et sensationnelle.

Ses mains étaient douces et procuraient un sensation divine à Tiffany qui commençait à augmenter en température sérieusement. Il s'occupait terriblement bien d'elle, elle était tellement fière de lui, elle l'aimait, elle ne pensait qu'à lui, il était venue coloniser toutes ses pensées en quelques minutes à peine. Tellement qu'elle n'a qu'une envie, retrouver le contact de ses lèvres. C'est après avoir écarter une mèche bien gênante en la glissant derrière une de ses oreilles avant de ne replonger vers son visage. Elle l'embrassa avec passion passant directement au sérieux. Les mains du Yunho descendirent jusqu'aux hanches de la jeune femme. Il faut croire qu'elle avait eu tord de penser qu'il ne souhaitait pas recevoir tout son poids car le jeune homme faisait tout son possible pour être en contact avec. Elle se laissa gentiment faire en répondant à son regard pas des yeux doux avant de les refermer pour profiter de son baiser. Maintenant, je pense, elle ne pouvait pas être plus près de lui, elle était collée à lui comme un aimant à un autre.

C'était encore mieux que ce qu'elle n'imaginait. Elle se laissait totalement faire, profitant de chaque contact qu'elle avait avec lui. Ses mains étaient toujours en train de parcourir ce qu'elle pouvait tandis qu'il se remet à sa hauteur. Il parcourra une fois de plus son corps avec ses mains, lui aussi, avant de les positionner dans son dos pour la soutenir. C'est dans cette position qu'il décida de repartir à la conquête de la poitrine de la jeune femme avec ses lèvres maintenant. Vu que c'était un coin plutôt sensible, elle sentait le moindre de ces baisers, lui procurant une sensation plus qu'agréable. Elle sentit ensuite sa langue passer sur les partie les plus sensible de ses seins. Ce n'était pas désagréable, non au contraire même. Un pur plaisir, il n'eut pas à attendre très longtemps pour qu'elle commence à rougir férocement en augmentant son rythme cardiaque. Mais tout cela ne suffit pas, elle se retenait un peu sans le savoir, mais elle ne pouvait pas tenir éternellement si il continuait comme ça. C'est donc quelques instants après le début de ces 'caresses' qu'elle bascula la tête en arrière pour poussé un premier gémissement. Elle se trouvait vulgaire mais ne pouvait aucunement aller contre. Mais celui-ci n'était qu'un début à ceux qui suivaient. Elle saisit alors délicatement les épaules du jeune homme pour les caresser un peu, au départ, puis plus intensément par la suite. Elle ne pouvait pu retenir le moindre de ces gémissements, mais n'avait aucunes envies qu'il n’arrête ce qu'il était en train de faire, elle souhaitait même en recevoir plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://back-to-seoul.chforum.net/
Jung Yunho - U-Know

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 25/04/2011
Age : 32

Identity Card
▬ Qui suis-je ?: Dong Bang Shin Ki - Leader (Basse vocale)
▬ Que fais-je ?: Craquer les filles?
▬ Mes Secrets: vous aimeriez savoir?

MessageSujet: Re: Love when you thought it was gone {feat. Tiffany ♥} [HOT] FINI   Mer 17 Aoû - 19:31

Les hommes sont comme ça. Quand on leur en donne un peu, ils en veulent toujours plus. Je ne parle pas dans tout, je parle d'amour. Je parle de cet échange tacite entre un homme et une femme guidés par la passion. Être là à seulement sentir cette douce poitrine contre mon torse ne me suffit déjà plus. En premier lieu, je veux observer son corps magnifique, je veux l'imprimer dans mon esprit pour ne jamais oublier, même si je sais d'ores et déjà qu'il y aura d'autres fois. Mais celle-ci est la première, c'est spécial... Je veux aussi d'autre choses mais ces choses-là attendront. Il faut y aller petit à petit...

Après un léger baiser sur ses doigts, je la ramène gentiment vers moi et fait en sorte qu'elle soit assise à califourchon sur moi. Ma Tiffany est encore un peu timide... Elle n'ose pas s'assoir complètement contre moi. Mais au moins, là, dans cette position, j'ai tout loisir de la voir, de la regarder dans les moindres détails. Et ce que je vois me plait énormément, tellement que, la ramenant vers moi, je ne résiste pas à la complimenter sur sa beauté. Je retire ce que j'ai dis un peu plus tôt : elle est parfaite. De nouveau, j'embrasse son cou décidément irrésistible, mes mains glissant sur ses hanches. Elle ne reste pas pour autant à ne rien faire, et caresse mon corps elle aussi, même si elle ne s'aventure jamais plus loin que la limite de mon boxer. J'ai dit que je voulais beaucoup plus que la regarder... C'est ce que je fais. Je remonte mes mains jusqu'à sa poitrine et la caresse de mes paumes et de mes pouces, très doucement appréciant tout de même sa douceur et sa fermeté. Je sens déjà que je résisterais pas longtemps à beaucoup plus... Elle reste étonnamment silencieuse et ce n'est pas tout à fait flatteur pour un homme!

Tiffany passe une mèche derrière ses oreilles, un geste que j'ai toujours trouvé très charmant chez elle et revient récupérer mes lèvres. Elle est de suite plus coquine et plus investie, ses baisers sont profond, langoureux, je les apprécie d'autant plus qu'ils me font comprendre à quel point ses sentiments sont forts. Il manque juste un petit quelque chose pour rendre ce moment encore plus parfait. A regret, mes mains quittent sa poitrine et se place sur ses hanches. J'appuie doucement pour qu'elle descende à la rencontre des miennes. Je sais que ce qu'elle doit sentir sous elle doit l'effrayer un peu, voilà pourquoi je lui montre avec mon regard rempli d'affection que ce n'est en rien pour la brusquer. Et elle comprends plutôt bien le message, puisque cela ne l'empêche pas de passer ses mains partout où elle a envie.

Comme toujours, ça ne suffit plus. Je l'ai vu, je l'ai touché... Je veux la goûter maintenant. Je me redresse et soutiens son dos doucement. Un dernier regard rassurant et me voilà repartie. Je glisse ma bouche le long de son cou, de ses épaules... J'ai le pouls qui ne cesse d'augmenter et je sais que ce n'est pas près de partir. Ma main passe sur un de ses seins et délicatement, je dépose mes lèvres dessus. Pour commencer, je ne fais qu'y déposer des baisers, complètement grisé par la sensation. Même si toujours aucun son n'échappe de sa bouche, je sens qu'elle apprécie mes baisers et une fois sûr qu'elle y soit tout à fait habituée, enfin, je passe ma langue sur l'endroit le plus sensible... Il y a quelque chose chez elle... On dirait qu'elle s'empêche de vraiment se laisser aller... Et puis, soudain, enfin, on dirait qu'une digue en elle vient de se rompre et pour mon plus grand bonheur, je la sens émettre un gémissement.

Je sais qu'elle doit se sentir un peu honteuse, c'est souvent comme ça, les premières fois... Mais elle n'a pas à avoir honte. C'est la preuve que les cajoleries de son homme font leur effet et je n'en suis pas peu fière, si bien que j'ai un peu de mal à m'arrêter. Alors, je passe à l'autre et en prend tout autant soin, frôlant doucement le sein abandonné et tendu du bout de mes doigts. Elle caresse mes épaules et de nouveaux petits gémissements traverse ses lèvres. Je trouve ça franchement irrésistible... Je n'ai pas envie que ça s'arrête... J'ai envie de lui arracher d'autres gémissements, encore plus prononcés. Du bout des dents, je mordille doucement l'endroit sensible avant de faire remonter mes mains vers ses cheveux. Je la mangerais bien tout cru mais il y a sûrement une autre partie de son corps qui doit supplier pour avoir mon attention et j'ai bien l'intention d'en prendre tout autant soin.

Je caresse son visage cramoisie, avec un sourire attendrit aux lèvres. Elle est absolument craquante, dans tous ses états. Elle ne se rend pas compte à quel point elle vient de me mettre également sans dessus dessous. Tout bas, je murmure un "tu es trop mignonne" avant de l'embrasser, d'abord doucement puis très vite, profondément comme elle semble aimer. Mes mains plongés dans ses cheveux, collé à elle, peau contre peau, je nous fait basculer doucement en arrière et après un léger balancement de hanches, j'inverse de nouveau nos positions.

Mais je ne m'allonge pas tout à fait sur elle. Je suis installé sur le flanc à ses côtés. De nouveau, je l'observe, sourire tendre et admiratif aux lèvres et passe ma main sur son corps entier, cou, épaules, poitrine, ventre, nombril... Puis plus bas, sur le sous-vêtements. Doucement, je laisse ma main se frotter, de façon presque imperceptible, tout en embrassant ses joues. Ce que j'attends d'elle? Qu'elle me guide un peu, elle aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hwang Mi Young - Tiffany

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 23/04/2011
Age : 28

Identity Card
▬ Qui suis-je ?: SNSD MEMBER ♥
▬ Que fais-je ?: Je chante '-'
▬ Mes Secrets:

MessageSujet: Re: Love when you thought it was gone {feat. Tiffany ♥} [HOT] FINI   Mer 17 Aoû - 20:57

Ce qu'était en train de découvrir Tiffany c'était l'amour, et tous les sentiments qui accompagnait ce grand mot. Comme vous l'aurez compris, ce n'était pas une experte en son genre n'ayant eu que de petite amourette étant jeune et son histoire avec Yunho. In faut croire qu'elle était plus que fidèle car, même si elle avait été séparé de lui pendant dans année, et cela était une vrai rupture, elle n'était pas aller chercher à gauche ou a droite l'homme idéal. Elle ne l'avait pas fait parce qu'elle savait qu'elle ne le trouverait pas, elle l'avait déjà trouvé. Il se nommait Jung Yunho, plus connu sous son nom de scène U-Know. Donc vous voyez, elle n'avait aucunes raison de chercher l’heureux élu avec qui elle voudrait partager toute sa vie, elle l'avait déjà... Malheureusement à cause de leurs boulots, il était presque impossible de se voir assez souvent pour entretenir une relation du tonnerre. Et ça, je pense qu'à l'époque, ni l'un ni l'autre n'était prêt à le supporter. Alors peut être que maintenant qu'ils avaient tous les deux grandis, le moment était venu de tenter cela une bonne fois pour toutes ? Ce n'était pas Tiffany qui allait dire non, elle était la plus heureuse des femmes au monde, au moment où je vous parle.

A califourchon sur lui, peu être qu'elle n'avait pas voulu s'assoir complètement sur lui pour ne pas avoir à faire à son accident technique... Mais ça, ça se passait dans son inconscient, moi, je suis juste là pour vous parlez du conscient. Et d'ailleurs, en ce moment, c'était un peu le bazars complet. Elle ne savait plus trop où mettre la tête alors se laissait entièrement guidée par ses sentiments, pour le meilleur ou pour le pire. Mais pour le moment, tout se passait plutôt bien. Elle embrassait langoureusement l'homme de sa vie pour lui transmettre le message de ses sentiment. Enfin pour le moment, cela ne passait que par ça et par les multiple caresses qu'il pouvait sentir sur une grande partie de son corps. Elle ne s'arrêta pas même si les choses avaient monter encore d'un cran par le simple geste de Yunho qui avait appuyé ses mains sur les hanches de la jeune fille qui, se laissant faire, arriva rapidement au niveau des siennes. Le sensation qu'elle ressentait maintenant dans le 'bas' de son corps était assez gênante mais pas désagréable. Continuant de l'embrasser, elle faisait connaissance avec cette nouveauté.

Mais rapidement, autre chose de plus directe, si on peut dire ça comme ça, fit son apparition. Elle pouvait sentir la bouche du jeune homme se détacher de ses lèvres puis descendre petit à petit vers sa poitrine, l'embrassant puis passant délicatement sa langue. Il ne fallut pas très longtemps à la jeune fille avant de perdre un peu de self-control. Elle n'avait pas encore bien saisit que le sexe ce n'était pas se retenir, mais plutôt laisser parler ses envies envers l'autre. Elle résista un bon moment, bien que les gestes du jeune homme ne lui procure un bonheur indescriptible. Elle pouvait paraitre un peu stupide de cacher tout ces sentiments, mais que voulez vous, elle était comme ça. Et puis de toutes manières, il pouvait être sûr qu'en continuant comme ça, il arriverait tôt au tard à ses fins. C'est d'ailleurs quelques secondes après que le premier gémissement de Tiffany sortie de sa bouche. Il s'était échappé de sa bouche, parce qu'elle le retenait depuis déjà un moment. Mais il faut croire que c'est ce que Yunho attendait puisqu'il enchaina directement dans sa foulé en mordillant la partie sensible de la jeune fille. Elle ne pouvait plus retenir le moindre de ses gémissement maintenant. Ils sortaient les uns après les autres, le dernier toujours un peu plus fort que le précédent.

Ce bien être lui donnait envie de gesticulé. De temps en temps, elle bougeait un peu son bassin, poussant le sien et celui du jeune homme a se frôler. Ce qui ajoutait une sensation en plus à tous ses mordillements. Ses joues étaient vite devenues rouges, son cœur battait plus vite, elle entrait vraiment dans une phase encourageante. Les caresses du jeune hommes passèrent du son visage. Il était remonté au niveau de sa tête pour lui murmurer une fois de plus qu'elle était trop mignonne. A vrai dire, elle ne savait pas trop quoi répondre, mais ce décida pour un :"tu l'es tellement, mignon, toi aussi." presque imperceptible. juste avant qu'il ne l'embrasse une fois de plus comme elle l'aimait. C’est à dire délicatement au début puis rapidement plus profond.

Doucement elle se resserre contre lui puis leurs position s'inverse encore une fois, laissant Tiffany en dessous et Yunho au dessus. Il se décolle alors un peu d'elle pour ne pas être allongé totalement sur elle. Il la regard avec un regard si doux que Tiffany le sentait caresser ses propres yeux. Jamais elle n'avait eu le droit à de tels regards. Elle s'empressa donc de changer le sien pour l'afficher plus doux et heureux. Elle sent la main du jeune homme parcourir a nouveau son corps. Cou, épaules, poitrine, ventre, nombril et même son sous vêtement. C'était la seule chose qu'il lui restait. Elle se laissa faire, commençant à sentir quelques caresses qu'elle voulut tout de suite plus intenses. Elle guida donc le jeune homme pour qu'il glisse sa main vers la partie la plus sensible en quelques mouvements de bassin. De son côté, elle lui caressait le torse, passant gentiment ses doigts sur quelques points certainement plus sensible. Elle remonta ensuite jusqu'à ses épaules pour rejoindre sa colonne vertébrale et en descendre le long avec son doigt pour arriver à la limite de son boxer.

Les sensations qu'elle avait éprouvées l'avait carrément réchauffées. Elle se sentait donc prête à n'importe quoi. Elle prit donc l'initiative de lui caresser gentiment les fesses en passant quelques fois sur ses hanches et même devant. Elle se sentait coupable de ne 'rien' lui faire ressentir comme il le pouvait avec elle en ce moment même. Elle continuait de gémir grâce aux contact de la main de Yuho sur son intimité. Sentait son sous-vêtement devenir gênant à son tour ainsi que de plus en plus humide, mais comme pour l'incident du jeune homme, c'était normal...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://back-to-seoul.chforum.net/
Jung Yunho - U-Know

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 25/04/2011
Age : 32

Identity Card
▬ Qui suis-je ?: Dong Bang Shin Ki - Leader (Basse vocale)
▬ Que fais-je ?: Craquer les filles?
▬ Mes Secrets: vous aimeriez savoir?

MessageSujet: Re: Love when you thought it was gone {feat. Tiffany ♥} [HOT] FINI   Mer 17 Aoû - 22:05

C'est peut-être mal... Non, ça l'est sûrement. Elle est restée pure pour moi pendant tout ce temps où nous étions séparés. Je m'en veux un peu, à présent mais il n'en a pas été autant pour moi. J'ai eu d'autres conquêtes depuis et d'autres corps sont passé entre mes draps. Mais quelque part, je me rends compte à quel point ces autres n'ont pas compté comparé à elle, à sa personnalité que j'aime tant. Elle est la seule que j'ai jamais vraiment aimé et peut-être même la seule que je n'aimerais jamais... Je suis vraiment heureux d'avoir pris la décision de la "kidnapper" ce soir...

J'ai peut-être bien fait un peu de forcing en faisant descendre ses hanches jusqu'aux miennes mais je ne pense pas qu'elle le regrette. Ses mains continuent inlassablement de parcourir le haut de mon corps. Il faut dire que cette sensation délicieuse enflamme encore plus mes sens, et je me décide à enfin pencher mes lèvres plus bas, vers cette poitrine que j'ai tant apprécier caresser. Je commence simplement par des baisers, puis y passe ma langue avec douceur, prenant soin de faire augmentait la pression, l'air de rien. J'esquisse malgré moi en sourire en touchant au but, lorsqu'enfin, sa bouche s'ouvre pour laisser passer un gémissement. Loin de m'arrêter, au contraire, cela m'aiguillonne un peu plus et en passant à son autre côté de poitrine, cette fois, j'agrémente mes caresses de mordillement légers mais qui font leurs effet, à en juger par ses gémissements de plus en plus puissant, la façon dont elle s'accroche à mes épaules et ses petits mouvements de hanches contre moi, qui d'ailleurs ne font qu'augmenter ce que j'appelle mon soucis technique (qui ne l'est pas du tout, en fait).

Je pense que maintenant, elle cessera de se retenir, comme j'ai plus ou moins eu l'impression qu'elle le faisait depuis le début. Pour calmer un peu la cadence, je remonte mes mains vers ses joues chauffées comme du métal et lui murmure combien je la trouve mignonne. Elle me fait sourire en me disant "tu l'es tellement, mignon, toi aussi", tout bas, sans doute encore gêner par les sons qu'elle a émit un peu plus tôt. Ça me donne envie de l'embrasser... D'abord avec douceur, puis profondément. Je commence à repérer ce qu'elle aime et je compte bien le mémoriser. Je la serre contre moi, heureux de sentir à nouveau sa poitrine contre la mienne et nous fais basculer en arrière. Il me suffit d'un rien pour revenir à nos positions initiales. Mais cette fois, je ne reste pas au-dessus d'elle... Je suis plutôt légèrement décalé, allongé sur le côté.

Je prends encore quelques secondes pour admirer son corps presque nu. Elle est superbe... Et la façon dont elle me regarde est tellement douce que ça me touche en plein cœur. J'ai envie de lui faire communiquer mes sentiments d'une nouvelle façon et il me tarde déjà de ne faire plus qu'un avec elle. Mais chaque chose en son temps. D'abord, il y a encore quelques étapes à accomplir... Des étapes qui promettent encore bien des sensations, sûrement encore plus délicieuses que celles que nous nous sommes mutuellement donné l'un l'autre. Mes mains errent à nouveau tout le long de son corps et stoppe leurs courses sur son sous-vêtement, entre ses cuisses. En même temps, j'embrasse ses joues, patient... Et une nouvelle fois, je ne peux pas m'empêcher de sourire lorsqu'en quelques mouvements, elle me fait comprendre qu'elle veut plus que des légers effleurements.

De façon cette fois un peu plus appuyés, je passe ma main entre ses cuisses et frotte de long en large, doucement... Ses gémissements résonnent dans mes oreilles et me font augmenter la pression, parfois la vitesse. Mais il ne faudrait pas lui en donner trop d'un coup. Je prends donc un certain plaisir à la torturer gentiment, en éloignant parfois ma main pour simplement caresser l'intérieur de ses cuisses. Mais il semblerait que tout ça l'ai enfin libérée de toutes ces inhibitions. Elle caresse mon torse et me fait frissonner en passant le long de ma colonne vertébrale jusqu'au niveau de mon boxer... Jusqu'ici, elle avait soigneusement éviter la partie de moi correspondant à celle que je caresse encore sur son propre corps, sans doute un peu effrayé... Mais alors que ses gémissements montent encore, enfin, elle ose et parfois même ses mains passent sur mon intimité déjà palpitante, me faisant augmenter la vitesse de mes frottements entre ses jambes, sans même m'en apercevoir.

Très vite, le pauvre sous-vêtements est trempé... Il est grand temps d'y remédier. Comme je l'ai fait pour son haut tout à l'heure, je plante mon regard dans le sien pour lui faire comprendre ce qui est sur le point d'arriver. Mes doigts s'empare du bord de son sous-vêtement et doucement, je l'abaisse en la guidant tout bas, lui demandant de se soulever un peu, ou de plier les jambes. Cette dernière barrière tombée, je me sens un peu gêné vis à vis d'elle, étant donné que je suis encore une fois habillé qu'elle. Mais avant que la barrière ne tombe chez moi aussi, je dois faire quelque chose pour la préparer, car l'intimité d'une fille vierge est quelque chose de très fragile...

Ma main passe sur son nombril et descendent doucement. Tout à l'heure, ce n'était que des frottements mais cette fois, c'est différent... Mes doigts passent à même la chaire et se glisse doucement dans les méandres... Je ne vais pas vite exprès... Déposant un doux baiser sur son visage, j'ose enfin glisser lentement vers la partie la plus tendre... Comme je m'y attendais, ça va sûrement être un peu douloureux...

"Tout à l'heure, tu vas peut-être avoir mal... Ne t'en fais pas, ça ira... J'irai doucement..."


Doucement, je continu mes caresses d'une main et guide son autre main vers mon cœur, histoire qu'elle sente elle aussi à quel point elle me met dans tous mes états. Si je m'écoutais, je ferais bien plus... Mais je ne sais pas si elle est prête à recevoir ce genre de caresse vraiment osés de ma part... De nouveau, j'attends d'elle qu'elle me dise ce dont elle a envie. Je veux que cette première fois soit un vrai partage et un souvenir impérissable pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hwang Mi Young - Tiffany

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 23/04/2011
Age : 28

Identity Card
▬ Qui suis-je ?: SNSD MEMBER ♥
▬ Que fais-je ?: Je chante '-'
▬ Mes Secrets:

MessageSujet: Re: Love when you thought it was gone {feat. Tiffany ♥} [HOT] FINI   Mer 17 Aoû - 23:14

En y réfléchissant bien, Tiffany ne regrettait rien de tout ce qu'il s'était passé jusqu'à présent. Elle nageait dans un nouveau monde, vers de nouveau horizons, surement meilleurs que la vie qu'elle avait avant cette petite soirée. Je ne sous-entend pas par là qu'elle n'aimait pas la vie qu'elle menait, bien au contraire, elle avait toujours rêver de chanter. Et le plus important dans cette histoire, pour son cœur, elle avait put prendre un pseudonyme qui lui tenait à cœur : Tiffany. Combien elle aurait voulut l'avoir en temps que prénom de naissance. Oui, on s'y perd facilement entre son Mi Young Coréen et Stéphanie Américain. Mais Tiffany était le prénom que sa mère avait toujours voulu lui donner. Elles avaient déjà eu le temps d'en discuter, quand la chanteuse était jeune... Mais là n'est pas le sujet dont je veux vous faire part. Non, je disais qu'elle allait surement apprécier encore plus ça vie maintenant parce qu'elle avait une raison de vivre, la meilleure de toute : Yunho. Même si ils n'avaient pas encore parler de leur histoire, se refroidir un peu la tête pour parler un peu de ce qu'il s'était passé. Mais Tiffany n'avait pas peur à ce niveau là. Elle savait qu'elle aurait ce genre de discutions avec le jeune homme qui n'était pas de nature à faire des actes sans réfléchir. Bien que cette fois...

Enfin bon. Tiffany était maintenant allongée avec Yunho à moitié au dessus d'elle qui passait sa main entre ses cuisses, doucement, sur son intimité. Il frotte de long en large, doucement, agréablement. Mais sentant surement l’excitation de la jeune fille monter à vitesse grand v, il s'amusa à éloigner quelques fois sa mains de l'endroit le plus intime pour la passer sur ses cuisses même bien que jamais trop éloigné quand même. Pendant ce temps, Tiffany passe délicatement ses mains le long du torse du jeune homme. Elle aime cette partie de son corps. Elle remonte ensuite ses mains ses ses épaules pour atteindre sa colonne vertébrale et glisser le long avec un de ces doigts. Ne sachant pas trop pourquoi, elle avait toujours eu envie de faire ça, elle était donc plutôt contente qu'un autre de ses rêves se réalise. Bien que ce n'était pas grand chose. Elle arriva rapidement au niveau de son boxer et elle se décide enfin à passer au devant.

E
lle n'avait pas vraiment oser aller toucher l'intimité du jeune homme, c'était en même temps ça première approche. Elle laissait donc quelques doigts passer dessus, mais ne se résignait pas à descendre son boxer. Elle n'était pas encore toute à fait prête. Ces gestes ne devaient pas rester sans conséquence vis à vis du jeune homme qui avait augmenter les frottements de ses mains contre l'intimité de Tiffany. Ce qui à son tour, ne resta pas sans conséquence pour la jeune fille qui se vit donc obligé de retirer son sous vêtement car il n'était plus supportable. Elle sentit les doigts du jeune homme s'occuper de la chose. Elle n'eut qu'à se soulever légèrement pour pouvoir retirer entièrement le tissus. Elle était à présent totalement nue. Gênée, mais plutôt fière d'en être arrivé jusque là !

Suite à cela, Yunho repris le chemin de l'intimé de Tiffany, passant d'abord par son nombril. Cette fois, ce n'était pas tout à fait pareil ses doigts prenaient des mouvements plus sensuelle, vraiment doucement. Tiffany se laissait faire. Elle avait confiance en lui, elle savait qu'il prendrait soin d'elle comme il l'avait fait jusque là. Il déposa un baiser sur son visage en lui adressant quelques paroles : "Tout à l'heure, tu vas peut-être avoir mal... Ne t'en fais pas, ça ira... J'irai doucement...". J'avoue que là, elle avait plutôt du mal à rester calme et ne pas avoir un peu peur... Elle lui fit donc lire dans ses regards. Il répondit en prenant sa main et la plaçant sur sa poitrine pour qu'elle puisse sentir les battements de son cœur. Il avait eu raison car ça avait été comme une sorte de médicament, réinstallant le confiance dans son regard. Elle se contenta donc d'un hochement de tête avant de lui répondre :

"Je te fais confiance. Oppa..."

O
ui bon, je suis d'accord, le 'Oppa' n'était pas trop sur le coup de l'ambiance, mais c'était sortie tout seul. Elle ne l'avait pas appeler comme ça depuis tant d'année qu'il était sortit tout seul. Elle n'avait pas terriblement peur, non, elle était prête à faire ce qu'elle allait faire, il était peut être temps non ? Mais voilà, elle en avait déjà entendu parer de ça, c’est pour ça qu'elle n'avait pas mentit tout à l'heure. Elle savait que Yunho savait comment était fait le corps d'une femme...

Mais bon, elle laissa simplement ses quelques paroles se glisser dans un coin de sa tête pour se concentrer sur le présent. Car d'une certaine façon, ce qui allait se passer était le futur... Logique... Elle continuait à gémir suite aux caresses du jeune homme. Elle était prête à partager un peu tout, à se re-laisser un peu guider par le jeune homme qui était plus expérimenté en la matière. Elle laissa sa main coller contre la poitrine de Yunho, c'était un instant de plus pour profiter de son torse et de sa peau si délicate. Bien-sûr les paroles du jeune homme tournaient dans sa tête, elle y réfléchissait quelques peu, mais elle se raisonnais, de toutes manières, tout sur sa liste était coché pour que sa première fois se passe comme dans son rêve. Alors de quoi devait-elle avoir peur ? Elle lui fit donc comprendre par un regard que ça décision était prise au bout de quelques hésitations certes, mais... Elle lui donnait le feu vert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://back-to-seoul.chforum.net/
Jung Yunho - U-Know

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 25/04/2011
Age : 32

Identity Card
▬ Qui suis-je ?: Dong Bang Shin Ki - Leader (Basse vocale)
▬ Que fais-je ?: Craquer les filles?
▬ Mes Secrets: vous aimeriez savoir?

MessageSujet: Re: Love when you thought it was gone {feat. Tiffany ♥} [HOT] FINI   Jeu 18 Aoû - 11:48

Qu'est-ce qui fait le charme d'une fille pour les autres mecs? Je me demande car j'ai parfois l'impression que mes goûts sont un peu différents des autres mecs... Jeon Ji Hyun est mon idéal... Ce n'est ni une fille sophistiquée, ni une bombe en maillot de bain... Bien sûr, Tiffany ne lui ressemble pas trait pour trait mais peu importe, elle a ce truc qui me plait... Une personnalité adorable, pétillante, un sourire à faire fondre la glace... Un truc en plus, un je-ne-sais-quoi qui fait qu'elle m'attire comme un aimant. Et en la découvrant comme elle est en ce moment, vibrant sous mes doigts, j'en suis encore plus convaincu... Elle est parfaite pour moi, exactement ce que j'ai toujours voulu.

Au début, elle était timide, elle n'osait pas trop me toucher au-delà de mon dos ou de mon torse... Et même si ses caresses sont toujours un délice, je me suis surpris à vouloir plus... Mais déjà un grand pas à était fait. Alors que je passe ma main sur son intimité, même à travers le sous-vêtement et malgré mes tentatives de ralentir la cadence en caressant simplement ses cuisses, elle n'a de cesse de gémir, me prouvant pas là qu'elle apprécie le soin que je prends à lui donner du plaisir. C'est peut-être ça qui la mène à finalement se risquer à passer ses mains sur le devant de mon boxer, me donnant des sensations tellement agréables que je ne peux pas faire autrement que d'augmenter la vitesse de mes attouchements entre ses cuisses.

D'ailleurs... Le sous-vêtement qu'elle porte commence à être gênant. J'aimerais vraiment lui faire encore plus plaisir, la sentir perdre tour ses moyens et il m'en empêche... Et puis, il me semble bien qu'elle aussi en veut encore plus... Doucement, en lui demandant de se soulever légèrement, je fais glisser le bout de tissu trempé le long de ses cuisses. Quelque part, c'est injuste. Elle est là, complètement nu alors que je suis encore recouvert en bas. Je le sais mais... Il faut que je prépare encore un peu ce coin de son corps à ce qui va venir... Je commence d'abord par caresser doucement son nombril, puis je descend à nouveau... Avec encore plus de douceur et de précaution, je presse mes doigts entre la chaire humide et douce, de bas en haut, puis quand je la sens "prête", mon doigt glisse au plus intime, pas longtemps, juste quelque secondes. C'est suffisant pour faire encore monter ma fièvre d'un cran et pour que je sache à quoi m'en tenir. Même si ce que je m'apprête à lui dire va sûrement être un peu effrayant pour elle, il est de mon devoir de l'avertir.

"Tout à l'heure, tu vas peut-être avoir mal... Ne t'en fais pas, ça ira... J'irai doucement..."

Comme je m'en doutais, j'entrevois une lueur de panique dans son regard. Pour la rassurer, je saisis sa main et la presse contre ma poitrine, à l'endroit où bat mon cœur. Mes yeux essaient de lui dire "tu sens? C'est toi qui m'a mis dans cet état-là" pour qu'elle comprenne que moi aussi, je suis complètement chamboulé par tout ça et au comble de l'excitation. Elle hoche la tête...

"Je te fais confiance. Oppa..."

La confiance. Je fais facilement confiance aux gens et j'aime qu'on me fasse confiance. En me disant ça, Tiffany a frappé fort (même si le "oppa" m'a un peu surpris, avec toutes ces caresses très intimes que je suis encore en train de lui prodiguer). Ceci étant, je peux me concentrer sur l'essentiel, à savoir ce qui va arriver. Encore quelques instants, je continu de caresser son entre-jambe, doucement, glissant mon doigt toujours un peu plus loin jusqu'à ce que je sente une petite résistance. Sa main est toujours sur ma poitrine et ses doux gémissements continuent de résonner, alors que je m'attelle à préparer avec beaucoup de précaution cette partie qui m'accueillera bientôt. Quand c'est nécessaire, je m'arrête enfin. Il ne faudrait pas qu'elle "parte déjà", ce serait dommage. Stoppant net mes caresses, je la prends des mes bras et la serre contre moi. Je dépose tout un tas de baisers sur son visage et la regarde dans les yeux.

"Je sais que ça doit être un peu effrayant... Continu de te laisser aller et tout ira bien. Et si jamais tu as trop mal, dis-le moi, j'arrêterais... Je ne veux pas te forcer, ni te blesser..."


Je me sens dans l'obligation de la prévenir que le choix lui appartient. Je ne suis pas une fille mais je sais que nous, les hommes, avons souvent le beau rôle dans cette histoire. Comme je l'ai dit tout à l'heure, je veux prendre soin d'elle, je ne veux pas penser seulement égoïstement à mon plaisir. Le sexe est un partage... Je saisis ses mains et les dépose ensuite sous mon boxer, mais sur les fesses. Je sais qu'elle aime bien cette partie-là, elle ne s'est pas trop privé pour la toucher. Il ne nous reste plus qu'un seul vêtement pour arriver au moment fatidique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hwang Mi Young - Tiffany

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 23/04/2011
Age : 28

Identity Card
▬ Qui suis-je ?: SNSD MEMBER ♥
▬ Que fais-je ?: Je chante '-'
▬ Mes Secrets:

MessageSujet: Re: Love when you thought it was gone {feat. Tiffany ♥} [HOT] FINI   Jeu 18 Aoû - 14:18

Rein que le fait de sentir ces lèvres descendre vers sa poitrine puis s'installer sur les endroits les plus sensibles de cette dernière lui avait procurer un énorme plaisir. C'est d'ailleurs ce qui l'avait fait gémir pour la première fois, bien qu'elle avait mis du temps à le sortir ce premier gémissement, mais vu comme elle se retenait, ce n'était pas étonnant. En attendant, elle retiendrait toutes ses erreurs de cette première fois pour assurer une prochaine fois. Elle ne comptait s'arrêter après cette fois, au contraire, elle venait tout juste de découvrir les plaisirs de cette nouveauté. Et encore, elle n'était qu'à mi-chemin... Et comptait quand même bien arriver jusqu'aux bout des choses. Bien que les paroles du jeune homme l'avait un peu... Effrayées ? Oui, mais il ne fallait pas. A ce point là, elle resterait au stade de vierge toute sa vie. Et puis, mal grès tout, Yunho faisait tous les efforts du monde pour se retenir depuis le début de cette histoire. Lui privé le résultats de tout ses efforts ne serait que purement égoïste. C'était loin d'être le cas de Tiffany, elle était nullement égoïste. Au contraire. On lui disait souvent de faire attention à elle, qu'il ne fallait pas qu'elle vive pour les autres... Mais c'était sa nature donc la discutions s'arrêtait à des "promis, j’essaierais."

Elle sentait a présent le cœur de Yunho battre contre sa main. Il avait prit l'initiative de lui montrer qu'il était dans cet état à cause d'elle, qu'il l'avait chamboulé tout autant qu'elle avait été, pour lui montrer que d'avoir peur, ce n'était pas une très bonne chose. Elle se raisonna donc. La peur est ennemi de la volonté et du courage. Je n'irais pas jusqu'à dire que Tiffany était une grande courageuse mais plutôt qu'elle avait de la volonté. Et elle savait que pour ne pas avoir peur, il fallait que la volonté soit plus forte. En sentant l'autre main du jeune homme qui continuait délicatement de caresser l'intimité de la jeune fille qui ne mit pas tant de temps que cela à répondre.

Elle avait dit qu'elle lui faisait confiance. Ce qui était totalement vrai. Elle lui accordait toute sa confiance. Elle se disait qu'elle n'avait jamais pu la donner à un autre homme avant et qu'elle avait toujours attendu d'être avec lui pour ça, même si elle ne s'en rendait pas compte. Alors si elle ne le faisait pas avec celui qu'elle avait toujours attendu, quand le ferait-elle ? Elle s'était donc décidée. Elle le regarda pour bien lui faire comprendre que sa décision était faite. Bien que de se contrôler pendant toutes ses caresses devenait bien difficile. Il continua ses intensions jusqu'à ce qu'il décida que tout était visiblement prêt. Alors, stoppant net les caresses qu'il lui faisait il n'y avait même pas deux secondes, il la reprit dans ses bras et la serre fort contre lui. Elle replaça alors elle aussi ses bras dans son dos en profitant pleinement de tous les baisers qu'il lui faisait sur le visage. Elle aimait sentir ses lèvres un peu partout enfaite... Mais, il se stoppa à ce niveau là aussi pour la regarder et reprendre la parole, pour la rassurer encore une fois en lui disant que de toutes manières elle n'avait qu'à se laisser faire pour le moment et lui dire si elle voulait qu'il arrête si elle avait vraiment trop mal. Il ne souhaitait nullement la brusquer ou lui faire du mal. Elle le regarda dans les yeux, posant sa main sur son visage et caressant doucement sa joue. Elle prit un voix douce pour lui dire :

« J'ai confiance en toi, donc fais moi aussi confiance... Je te le dirais, si jamais j'ai envie d'arrêter. »

E
lle aurait aimé continuer en disant que ce n'était pas maintenant qu'elle souhaitait s'arrêter, mais ça faisait un peu long. Elle se laissa donc faire quand il déposa ses mains sous son boxer. Comme je pense toutes la femmes, Tiffany aimait la partie de Yunho qu'elle touchait à présent. Elle aimait aussi les regarder, mais réflexion faite, elle préférait les tenir dans ses mains. Mais c'est aussi en touchant cette partie qu'elle comprit qu'il manquait quelque chose pour que le tableau soit parfait. Le boxer du jeune homme était encore là, sagement sur ses fesses alors que Tiffany, elle n'avait plus rien... Injustice ? Non ... Je n'irais pas jusque là ! Elle saisit donc gentiment l’élastique du sous vêtement du jeune homme pour l'écarter un peu plus de sa peau et le faire légèrement descendre. C'est après quelques manipulations qu'elle arriva a ses fins pouvant donc profiter du postérieur de garçon sans gêne.

Maintenant tout était prêt, je pense... ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://back-to-seoul.chforum.net/
Jung Yunho - U-Know

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 25/04/2011
Age : 32

Identity Card
▬ Qui suis-je ?: Dong Bang Shin Ki - Leader (Basse vocale)
▬ Que fais-je ?: Craquer les filles?
▬ Mes Secrets: vous aimeriez savoir?

MessageSujet: Re: Love when you thought it was gone {feat. Tiffany ♥} [HOT] FINI   Jeu 18 Aoû - 15:56

Quand deux personnes s'aiment, il est normal, même naturel que ces deux personnes en arrivent là où j'en suis avec Tiffany. Je n'ai jamais ressenti aucune honte à avoir du désir pour la personne que j'aime... En même temps, il y a certaines choses que je peux comprendre. Une première fois est toujours plus ou moins un moment délicat. Il y a beaucoup de choses à prendre en compte et le moindre faux pas peut gâcher à jamais l'image que l'un ou l'autre se fait du sexe. C'est pour ça que tout ce temps, je m'efforce non seulement d'être doux et prévenant avec Tiffany mais en plus, de la prévenir de ce qui va arriver ou qui risque d'arriver. C'est pour cela que, vu l'étroitesse de sa partie la plus intime, j'ai voulu la prévenir. Oui, cela risque d'être un peu douloureux. Je n'aurais peut-être pas du, voilà ce que je me dis, en voyant son visage changer soudain d'expression et me sembler un peu plus... tendu. Là, encore, c'est mon rôle de la rassurer et bien qu'elle m'ait dit qu'elle me faisait confiance, ce n'est pas pour autant que la partie est gagnée.

De moi-même, je décide de prendre sa main et de la poser contre ma poitrine. Pas pour qu'elle me touche, non... Pour lui faire comprendre dans quel état je suis, moi aussi. Tous ses tendres baisers, toutes ses douces caresses m'ont aussi donner de grandes sensations, toutes plus agréable les une que les autres. A en juger par mon cœur qui bat et mon "soucis technique". Son regard plonge dans le mien, tandis que je continu à doucement caresser sa chaire et me fais passer un message. Elle est prête pour aller jusqu'au bout. Je garde quand même une réserve... La douleur pourrait très bien l'arrêter, tout à l'heure. Pour ne pas que ça se produise, je vais encore plus loin dans mes caresses, de manière à bien préparer l'endroit doux et chaud qu'il me faudra "prendre d'assaut", si je puis dire. Je ne m'arrête qu'une fois que je sais que tout est prêt.

Il nous faut un petit moment de tendresse, pour calmer un peu notre désir avant que celui-ci ne puisse s'enflammer totalement. Je prends Tiffany dans mes bras, embrasse tout son visage avec délicatesse. Je sens ses mais dans mon dos... Avoir son corps tout près du mien est un pur bonheur et ça en fait que commencer. Amoureusement, j'observe son joli visage et esquisse un sourire lorsqu'elle vient caresses le mien d'une main, après que je lui ai assuré qu'elle pouvait toujours tout arrêter si cela lui faisait trop mal...

"J'ai confiance en toi, donc fais moi aussi confiance... Je te le dirais, si jamais j'ai envie d'arrêter."


Je ne lui dis pas, mais dans ma tête, je le pense fortement... Je ferais tout pour qu'elle n'ait pas envie d'arrêter. Je la veux, entièrement, complètement, je veux qu'elle m'appartienne et je veux sentir son corps trembler et s'abandonner contre le mien... Tendrement, je place ses mains sous mon boxer, juste sur la partie la plus charnue, sur mes fesses. J'ai grandement apprécier ses délicieuses caresses à ce niveau et je sais qu'elle les aime aussi. Il ne lui faut pas longtemps pour se mettre à les caresser et je sens mon désir un peu calmer, revenir à la charge. Le dos de ma main glisse sensuellement le long de ses courbes, de ses épaules jusqu'à ses cuisses... je repasse délicatement par son intimité toujours aussi prête, tandis que, enfin, elle décide de m'ôter mon boxer. Je n'ai moi-même qu'à soulever mes hanches pour la laisser le faire glisser jusqu'en bas et s'en débarrasser entièrement. Enfin, le moment semble arriver. J'ose à peine y croire...

De me retrouver nu devant elle ne me gêne pas... J'ai peur par contre qu'elle, elle soit impressionnée. J'imagine que voir une intimité masculine de près pour la première fois ne doit pas être évident, surtout que je suis visiblement plus que prêt à faire l'amour... Je me rapproche un peu d'elle et lui sourit avec tendresse. De nouveau, je guide ses mains sur mon corps, je les fais glisser le long de mon dos, de mes fesses, comme elle aime tant, puis je les lâche pour qu'elle puisse les laisser errer où bon lui semble. Je dépose de légers baisers dans son cou et m'assure qu'elle soit occupée avec moi pour attraper discrètement le préservatif, resté tout ce temps sur le lit. Me détachant à contre-cœur de ses mains, j'ouvre patiemment l'emballage. Avant de commencer quoi que ce soit de vraiment sérieux, il va falloir mettre ceci. C'est un instant étrange qui peut briser la magie en un rien... A moins... A moins qu'elle ne consente à m'aider à le faire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hwang Mi Young - Tiffany

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 23/04/2011
Age : 28

Identity Card
▬ Qui suis-je ?: SNSD MEMBER ♥
▬ Que fais-je ?: Je chante '-'
▬ Mes Secrets:

MessageSujet: Re: Love when you thought it was gone {feat. Tiffany ♥} [HOT] FINI   Jeu 18 Aoû - 19:47

Yunho avait assurer jusque là, dans tout les sens du terme. Il était doux, délicat et attentionné, tout ce qu Tiffany avait espéré de lui. Depuis le début, il s'occupait d'elle à merveille, pas trop brusque tout en laissant quelques impulsions se glisser entre deux moment de grande attention. Il avait le geste parfait, les sourire rassurant et les paroles juste. Je suis sûre et certaine que dans le monde, beaucoup de femmes étaient moins gâtée qu'elle. Il était vraiment l'homme de la situation. Cette pensée fit sourire intérieurement Tiffany qui gardait sa main collé contre sa poitrine, sentant le moindre battement de son cœur. Il battait au même rythme que le sien, assez rapidement du à l’excitation et au chamboulement. Elle qui se croyait stupide de s'emballer comme ça,elle se rendait compte que c'était tout à fait naturel et qu'elle n'avait donc pas à avoir honte. Elle ne devait avoir honte de rien en faite... Elle devait s'ouvrir justement, et non laisser le sentiment de ce gêne se coincer dans ses entrailles pour l’empêcher de s'ouvrir... Elle avait don comprit le plus important.

Une fois que Tiffany fut bien préparé à ce qui allait lui arrivé, le jeune homme retira sa main de son intimité et serra la jeune femme plus contre lui. Il embrassa simplement son visage. Tiffany reprit donc ses douces caresses dans son dos. Ce moment de tendresse faisait un peu retomber le désir qu'il éprouvait l'un pour l'autre. Elle se laissait gentiment faire en glissant ses doigts en long et en large dans le dos du jeune homme qui, comme elle le comprenait, appréciait bien ce genre d'attention. Elle commençait un peu à voir ce qui lui plaisait tout comme il devait le voir chez elle. Sa main alla se poser sur sa joue avant qu'elle ne réponde aux paroles préventives du jeune homme vis à vis de ce qui allait se passer. Elle la caressa en lui répondant que de toutes manières si elle avait confiance en lui, il devait aussi avoir confiance en elle. Si jamais elle sentait que ça n'allait pas pouvoir le faire, elle lui dirait. Bien qu'elle n’est pas envie que ça se passe comme ça. Et puis, bon, des douleurs, elle en avait bien supporté, durant le petit parcourt qu'elle avait tracé. Elle se disait donc qu'elle pouvait déjà avoir rencontré pire. Pas mal la technique pour se rassurer hein ?

Il saisit ensuite les paumes des mains de Tiffany pour les déposer sous son propre boxer. Elle ne rata donc pas l'occasion de les caresser une fois de plus. De tendres et délicates petites caresses qui s'arrêtèrent puisqu'elle se sentait gênée par le sous vêtement. C'était vrai qu'il l'avait encore. Il fallait remédier à cela. Elle le souleva délicatement puis le glissa le long des ses jambes pour l'écarter lui aussi. Il n'avait eu qu'à soulever les hanches, comme elle l'avait fait il n'y avait même pas quelques minutes. Maintenant c'était bon... Enfin presque, il ne manquait plus que la protection. Mal grès que se soit sa première fois Tiffany n'était pas choqué de voir l'intimité d'un homme, elle savait ce que c'était, d'une certaine manière. Mais en tout cas une chose était sûr, c'est que leurs deux corps étaient prêts.

De nouveau, le jeune homme saisit les main de Tiffany après s'être rapproché d'elle. Il la guidait sur son corps, lui faisant toucher son dos, ses fesses, son torse, tout les endroit que la jeune fille aimait. Il l'avait donc si bien compris, qu'elle aimait autant le toucher ? Et puis, si il en redemandait, c'est qu'il devait plutôt apprécier. Elle répondit à son sourire par un autre. Rien n'est mieux que de répondre à un sourire par un sourire non ? Elle sentit ensuite ses mains se décoller des siennes. Elle continua quand même à le caresser en profitant des formes de son corps. Elle sentit un petit baiser dans son cou, qui la fit frissonner. Elle se concentra sur ses mains jusqu'à entendre le son du petit emballage qu'elle lui avait donné tout à l'heure. C'est vrai qu'il ne manquait plus que cela. Elle le laissa gentiment l'ouvrir continuant ses caresses.

Ce n'est qu'une fois qu'il l'eut ouvert et positionné qu'elle prêta main à la pâte. Elle ne savait pas trop comment s'y prendre. Elle se posait quelques questions sur la manière dont elle pouvait l'aider sans vraiment l'aider en faite. Mais si elle faisait ça avec lui, elle aurait surement l'impression de plus participer, de moins se sentir guider d'un certain coté. Bien qu'elle en aurait bien besoin en ce moment. Elle ne s'était jamais vraiment posé la question avant en faite. Pourtant, on lui avait déjà expliquer, en Amérique comme certainement partout, elle avait eu le droit à Elle se décida donc à entreprendre la chose avec ses mains. Elle ramena gentiment ses mains sur son ventre, passa son nombril pour descendit. C'était maintenant qu'elle avait besoin d'aide ! Elle lui faisait gentiment comprendre en rougissant légèrement en le regardant... Délicat comme situation, c'est vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://back-to-seoul.chforum.net/
Jung Yunho - U-Know

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 25/04/2011
Age : 32

Identity Card
▬ Qui suis-je ?: Dong Bang Shin Ki - Leader (Basse vocale)
▬ Que fais-je ?: Craquer les filles?
▬ Mes Secrets: vous aimeriez savoir?

MessageSujet: Re: Love when you thought it was gone {feat. Tiffany ♥} [HOT] FINI   Jeu 18 Aoû - 20:37

Mon cœur a déjà subit pas mal de choses, ce soir.. Déjà, dans la voiture, il a été mis à rude épreuve... Et cela à continué ici même! Tout est propice à le faire accélérer : la prendre dans ma bras, sa poitrine contre moi, couverte, puis dévêtue, ses caresses toutes plus agréables les unes que les autres, ses gémissements, ses mots doux et ses regards qui le sont tout autant. Mais ce n'est pas fini pour autant, et ça, je ne le sais que trop. De nouveau, mon cœur est mené à battre plus vite, plus intensément, lorsqu'elle caresse doucement mes fesses, à même la peau. J'aime la sensation de ses doigts agiles sur ma peau et je pense ne pas me tromper en affirmant qu'elle apprécie ce contact tout autant. De nouveau, mon cœur trouve une raison de cogner plus fort, lorsqu'elle entreprend de me faire quitter mon boxer.

Il me suffit seulement de me soulever quelque peu et de plier mes longues jambes pour l'aider à s'en débarrasser. A vrai dire, je suis assez embarrassé de la laisser me voir nu... J'espère ne pas l'effrayer encore un peu plus avec l'évidence de mon désir pour elle. Pour la mettre à l'aise, après avoir échanger des sourires, je m'empare de ses mains et les guide vers ma peau, qu'elle parcours tous les endroits qu'elle a prit le plus de temps à parcourir, de mon ventre à mes fesses... Elle ne le sait pas, mais tous ces attouchements, même les plus imperceptibles sont parfaitement grisant, ils me font tourner la tête, dans le bon sens de l'expression. Même quand je lâche ses mains, elle continu de me toucher, toujours délicate, attentionnée... J'en profite pour discrètement saisir notre protection, qui n'attends plus que nous.

C'est à regret que je dois me détacher d'elle, pour ouvrir l'emballage. Moment toujours étrange que celui-là... Il rend les choses tellement concrètes, que j'ai presque peur de rompre le charme, la tendresse et l'érotisme du moment... Sauf si j'arrive à rendre même ce moment gênant, érotique. Je me doute bien qu'elle ne sache pas trop ce qu'il faut faire... Pourtant, ses mains s'avancent, passent sur mon ventre, descendent vers mon nombril, puis un peu plus bas... Et je craque totalement face à son visage qui rougis instantanément dans la semi-obscurité. Attendri, je dépose un baiser sur sa joue et la guide du poignet. Ça me gêne de lui faire poser ses mains autour de mon intimité mais la sensation est... indescriptible et agréable.

"Fais-le glisser lentement comme ça..." je lui murmure à l'oreille.

Je ne lâche pas son poignet, continuant à suivre ses gestes, je dirais plutôt, à commander ses gestes... En même temps, je parviens à dérouler les petits rebords du préservatif, jusqu'à ce qu'il me recouvre entièrement. Dès que tout est bien en place, j'embrasse à nouveau son cou, doucement et repart l'air de rien à l'assaut de son intimité, juste pour m'assurer que tout est encore bien prêt... Je la laisse libre de ses mouvements, elle peut faire ce qu'elle veut pendant ce temps... Dans quelques minutes, une fois que la chaleur aura augmenter de nouveau, alors, nous pourrons vraiment commencer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hwang Mi Young - Tiffany

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 23/04/2011
Age : 28

Identity Card
▬ Qui suis-je ?: SNSD MEMBER ♥
▬ Que fais-je ?: Je chante '-'
▬ Mes Secrets:

MessageSujet: Re: Love when you thought it was gone {feat. Tiffany ♥} [HOT] FINI   Jeu 18 Aoû - 21:43

Repasser aux caresses un peu moins intime, si on peut dire ça comme ça, permettait à chacun de faire redescendre un peu la température sans que le désir ne s'éteigne. C'était toujours une plaisir de sentir ses lèvres contre le cou de la jeune fille, elle frissonna de nouveau d'ailleurs. Mais bien-sûr, elle aussi de son côté avait repris ses caresses le long de son dos. Le dos était une partie du corps à la fois bien sensible et l'inverse, qui, touchée, pouvait procurer un bien fou. Tiffany le savait car, bien que ça n'est rien de sexuelle, et heureusement, petite, sa mère lui touchait toujours le dos, la grattant ou chatouillant. C'était selon ses désirs et ses envies. Ce qu'elle faisait à Yunho se situait lus dans la partie grattouilles que chatouilles, parce que c'était plus agréable, tout comme les massages. Elle n'hésita d'ailleurs pas à masser légèrement la peau du jeune homme en appuyant légèrement sur ses mains. Elle l'avait principalement fait dans des coins où elle savait que du bien pouvait en être produit, comme les omoplates ou le bas de son dos. Et oui, les massages avait vraiment quelques choses de sensuel, et ça Tiffany le savait. En tout cas, il pouvait être content car elle était assez bonne masseuse. Elle trouvait qu'il n'y avait rien de telle après une journée chargée, comme elle avait l'habitude de faire.

Elle le caressa donc comme ça jusqu'à ce qu'il pose/glisse ses mains sous son boxer pour qu'elle puisse avoir accès à ses fesses. Elle ne résista pas très longtemps à céder la barrière qui lui empêchait de pleinement profiter de ce qu'elle touchait/caressait. Elle se décida donc à retirer le sous vêtement du jeune homme, lui demandant simplement de plier les jambes et de se soulever légèrement. Elle le fit glisser puis l'écarta. Il n'y avait a présent plus rien qui pouvait empêcher l'un comme l'autre de laisser parler leurs envie. Enfin, réflexion faite, si, il y avait bien quelque chose : le préservatif. Il n'allait pas s'installer tout seul. Il fallait donc le faire manuellement. Oui parce que Tiffany ne souhaitait pas tomber enceinte à 22 ans. Et bien qu'elle prenne déjà la pilule, il valait mieux le mettre, même pour une histoire de sensation. Ça ne pouvait pas faire empirer les choses de toutes façon.

Entendant le petit son du plastique se craquer alors qu'elle faisait des petites caresses dans le dos du jeune homme, elle comprit que maintenant tout était prêt qu'il ne manquait plus que ça. Mais le problème était que Tiffany ne savait aucunement ce qu'il fallait faire, bien qu'elle aurait aimé l'enfiler elle-même, histoire de donner un petit coup en plus de sa part dans cette première fois, mais elle était bloquer. Elle attendit donc que Yunho l'aide en lui laçant un regard en rougissant. Oui, elle avait un peu honte parce qu'elle ne savait pas comme s'y prendre.... C'était encore normal ? Elle ne le savait pas, c'est pour cela qu'elle se laissa remplir de mauvaises pensées jusqu'à ce que je ne homme ne saisisse ses mains et la guide. Ça ne devait pas être évident de conduire les mains d'une fille jusqu'à son intimider, elle le mettait une fois de plus dans l’embarras... Sans vraiment le vouloir, elle s'en voulue elle même, d'être aussi inexpérimenté, mais en même temps, elle avait d'autre chose à faire qu'enfiler des préservatifs non ?

Le jeune homme, bien patient et attendrissant lui murmura qu'elle devait le faire descendre. Il guida ses mains, doucement. Elle faisait ses doigts les plus délicats possible, espérant quand même qu'il retire quelques sensations de toute cette histoire. Une fois que tout fut installer comme il le fallait, il embrassa à nouveau son cou, la faisant frissonner une fois de plus. Quand elle sentit ses doigts redescendre vers son intimité, elle compris qu'il ne suffisait plus que quelques instant et d'une petite montée de chaleur pour que l'acte commence. Elle se laissa faire, se reprenant à échapper de petit son de sa bouche par moment. Elle se serra contre lui, lui faisant de petites chatouilles avec son doigt dans la nuque, derrière ses oreilles et comme toujours dans son dos e, n’hésitant pas à aller plus bas. Devant, derrière, elle avait l'impression de faire danser ses mains sur tout le corps du jeune homme. Elle essayait tant bien que mal à lui procurer de merveilleuses sensations pour que, lui aussi, garde de bons souvenir d'elle, ce cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://back-to-seoul.chforum.net/
Jung Yunho - U-Know

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 25/04/2011
Age : 32

Identity Card
▬ Qui suis-je ?: Dong Bang Shin Ki - Leader (Basse vocale)
▬ Que fais-je ?: Craquer les filles?
▬ Mes Secrets: vous aimeriez savoir?

MessageSujet: Re: Love when you thought it was gone {feat. Tiffany ♥} [HOT] FINI   Jeu 18 Aoû - 23:29

Par le passé, j'ai accepté que nous soyons séparés par le travail. Ce temps-là est révolu. Maintenant qu'elle est de retour dans mes bras, il est hors de question que je la quitte à nouveau, même sous le prétexte du boulot. Je ne dis pas que ce sera facile tous les jours... Rien n'est toujours facile. Oui, mais je ne compte pas pour autant refaire les mêmes erreurs. Je vais la faire mienne très bientôt... Cette fois, c'est donc du définitif et rien ni personne ne saura me faire faire le contraire. Comprenant que le moment s'approche à grand pas et que mon boxer est la dernière barrière à notre accomplissement, Tiffany ose enfin retirer ce dernier vêtement... C'est comme une libération et en même temps, je suis tout de même embarrassé.

On pourrait croire qu'enfin, nous sommes arrivés au stade critique. Mais on aurait tord. Il nous faut encore quelque chose, de très important : la protection, c'est à dire, le préservatif. J'ai guidé ses mains sur mon corps et j'ai profité de son inattention ou plutôt de son attention pour aller le chercher avec discrétion. Se soustraire à ses caresses relève presque de la torture mais j'y suis bien obligé. Je défais l'emballage plastique... Je me doute bien qu'elle ne doit pas savoir trop quel peut être son rôle, d'ailleurs, je le lis dans son regard. Alors doucement, je positionne ses mains en tenant gentiment son poignet et lui murmure tout bas de le faire glisser... Tout en l'aidant à dérouler, j'ai comme des papillons dans le ventre à sentir ses doigts autour de moi... Enfin, dans notre effort commun, nous arrivons à le placer entièrement.

J'embrasse son cou à nouveau, incapable de me lasser de son parfum et je la sens frissonner. J'aime le fait qu'elle frissonne rien que par un simple baiser. De nouveau, je la caresse entre les cuisses, heureux de l'entendre laisser passer à nouveau quelques gémissements. Je souris en sentant qu'elle me fait des légers chatouillis à la nuque et je dois dire que bizarrement, chaque fois qu'elle touche par ici, j'en ai moi-même des frissons. Mais le pire (ou le meilleur), c'est que maintenant, ses mains osent passer sur cette partie de moi la plus intime, qui, sans que je ne m'en aperçoive, réclamait de l'attention depuis tout à l'heure. La sentir elle aussi me caresser de la sorte font revenir mon désir à la charge... J'aimerais me retenir pour ne pas lui faire peur mais je n'y arrive pas... Bientôt, c'est moi qui ne me retient pas et laisse échapper quelques bruits de fond de gorge qui pourraient bien être des gémissements. C'est si agréable que j'aurais presque envie de m'abandonner complètement sous ses mains. Mais il ne faut pas. Il y a bien mieux qui nous attends.

Avec douceur, je retire sa main et pose son poignet contre l'oreiller, avant de me repositionner enfin au-dessus d'elle, entre ses jambes. Je glisse ma main sur son joli visage, avec un sourire et dépose quelques très légers baisers sur son front, le bout de son nez, le creux de sa mâchoire. Alors, m'appuyant sur mes coudes, je me positionne juste à la limite de son intimité, soudain un peu nerveux... Je sais que ça va être un moment qui ne va pas être particulièrement agréable pour elle, mais je ferais du mieux que je peux.

"Je vais aller très doucement... Si tu as trop mal, n'oublie pas... Il ne faut pas que tu hésites à me le dire..."

Calmement, je cherche le bon passage. Ce n'est pas toujours très évident à trouver du premier coup et il me faut quelques tentatives pour y arriver. Plongeant mon regard dans le sien, je lui fais comprendre que je m'apprête à rentrer et le plus délicatement possible, je me glisse en elle. Très vite, je rencontre une petite résistance... C'est là que ça risque de devenir un peu douloureux. Il se pourrait même qu'elle saigne légèrement. Il ne tient qu'à moi d'assurer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hwang Mi Young - Tiffany

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 23/04/2011
Age : 28

Identity Card
▬ Qui suis-je ?: SNSD MEMBER ♥
▬ Que fais-je ?: Je chante '-'
▬ Mes Secrets:

MessageSujet: Re: Love when you thought it was gone {feat. Tiffany ♥} [HOT] FINI   Ven 19 Aoû - 1:38

Parfois, agir sur le coup de ses envies coutait assez cher par la suite. Tiffany priait pour que le prix de cette petite soirée, voir même cette nuit, ne soit pas trop élevée, bien qu'elle savait qu'elle allait se faire tuer par son manager... Il allait falloir qu'ils trouvent une excuse en béton armé pour excuser cette petite absence. D'ailleurs, tout le monde devait les chercher... Tiffany espérait simplement qu'on la couvrirait un peu, mais ça, elle ne pouvait absolument pas le savoir, tout dépendait des autres artistes et de ses amis... Enfin bon, ce n'était pas le moment de penser à ça. Elle se concentra donc sur les caresses qu'était en train de lui faire le jeune homme avec qui elle était en train de passer la meilleure nuit de toute sa petite vie...

Il ne manquait qu'une seule chose dans ce tableau plus que parfait : Le préservatif. Cela gâchait quelques peu la magie qu'il avait installé jusqu'à présent, mais ce n'était pas insoutenable, du moins pour la jeune fille. Elle trouvait peu être même ça normale... Enfin, disons plutôt que depuis le départ c'était calé dans un coin de sa tête. Ce moment devait arriver dans la soirée et il se trouve que c'était maintenant. Elle n'avait donc pas trop été gênée par cela, mais plutôt par la suite. Devant une telle situation,elle s'était dit qu'il était préférable qu'elle y mette un peu du sien, parce que c'était aussi pour son bien être... Enfin bref, elle se décida pour aider Yunho à appliquer le bout de plastique sur son intimité.

Le problème c'était que Tiffany n'avait pas comme passe temps de s'amuser avec des préservatif, et, bien qu'ayant assister a plusieurs préventions sur le sexe grâce à l'éducation scolaire qu'elle avait reçut, elle n'avait jamais réellement manipuler la chose de ses propres doigts. Elle demanda donc de l'aide à Yunho en lui lançant un SOS par regard. Elle était horriblement gênée, si seulement elle avait au moins pu réussir à faire quelques choses vis à vis de lui elle se serait surement sentit plus victorieuse dans cette première fois... Mais il faut supposer que c'était prévu comme ça et qu'on y pouvait jamais trop rien. Elle se laissa donc guider par les mains du jeune homme pour lui enfiler le préservatif sans qu'il ne le fasse, d'une certaine façon, seul et qu'elle participe au minimum... Une fois tout en position, ils repassèrent au stade des caresses et des bisous histoire de profiter une dernière fois de leurs envie avant qu'elle ne soit comblée.

Je dois avoué que la chose est quelque peu tortionnaire, mais c'était plutôt plaisant. Tiffany y trouvait son compte en tout cas, elle pouvait toucher TOUT le corps du jeune homme, maintenant elle n'avait plus aucune limite, aucunes barrières, elle était libre. Profitant entièrement de ce que lui faisait le jeune homme, elle n'hésita pas à laisser quelques gémissements ressortir de sa bouche pour lui montrer à quel point elle était bien. A sa plus grande surprise, il ne mit pas tant de temps à la rejoindre, bien qu'il ne sortait pas exactement les mêmes sons de sa bouche, elle avait qualifié cela comme tel. Elle était enfin contente de pouvoir à son tour s'occuper un peu de lui comme il le fallait. Pas qu'elle considère ses actions précédentes comme inutiles, non, mais plutôt pas aussi intime. Là, de toutes manières, elle ne pouvait pas faire plus.

Puis, avec douceur, elle sentit la main du jeune homme prendre la sienne pour la retirer et la poser gentiment contre l'oreiller. Elle comprit alors, que de son côté aussi, il était douloureux d'attendre, que la petit séance de torture mutuelle venait de prendre fin. Maintenant c'était du sérieux. Il s'était faufiler entre ses jambe, au dessus d'elle. C’est tout en glissant sa main sur le visage de Tiffany qu'il esquissa un parfait sourire, auquel répondit la jeune fille. Elle se laissait faire, ayant discrètement glisser, tant qu'à elle, ses mains dans le dos du jeune homme qui lui faisait de multiple baisers un peu partout sur son visage.

Le moment devenu vraiment sérieux quand il se mit sur les coudes. Il était maintenant à la limite de l'intimité de Tiffany qui se laissait sagement faire en gardant toujours ses mains dans son dos. Elle étaient à la limite de ses omoplates, elle faisait des petits ronds avec ses doigts pour faire passer sa nervosité à elle aussi. Le deuxième élément qui pouvait permettre à Yunho de voir la nervosité de la jeune fille, c'était sa réponse simple. Elle n'avait que hocher sagement et gentiment la tête quand il lui rappela leurs conversation qu'il avait eu il y avait à peine quelques minutes. Oui, elle l'avait dit, elle lui dirait ou lui ferait comprendre d'une certaine façon. Mais elle savait que si elle le ferait, c'était au péril de certain plaisir... Alors elle verrait bien comment la situation se présenterait.Elle attendit sagement, émissent presque à chaque contact entre leur deux intimités en attendant qu'il ne trouve le bon chemin. Une fois celui-ci trouver, Tiffany se laissa complètement faire. Très rapidement, elle comprit la difficulté de l'affaire, mais elle restait calme. Il le valait mieux. Elle se décontractait le plus possible, espérant que ça change quelques choses au résultat.

Elle attendit qu'il porte le premier coup pour vraiment comprendre ce qu'on lui avait dit depuis toujours vis à vis de cette première fois. Tout était vrai. Oui, ça faisait mal, oui, ce n'était pas une sensation très agréable, oui, elle avait surement saigné. Mais bon, c’était la vie, le plus gros était fait. Elle avait poussé un petit cri. La douleur est quand même une sensation des plus méprisable... Rapidement, au fur et à mesure qu'il continuait, toujours avec douceur, comme tout ce qu'il lui avait fait depuis le début, elle changea ses petits cris de douleurs en gémissements toujours un peu plus puissants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://back-to-seoul.chforum.net/
Jung Yunho - U-Know

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 25/04/2011
Age : 32

Identity Card
▬ Qui suis-je ?: Dong Bang Shin Ki - Leader (Basse vocale)
▬ Que fais-je ?: Craquer les filles?
▬ Mes Secrets: vous aimeriez savoir?

MessageSujet: Re: Love when you thought it was gone {feat. Tiffany ♥} [HOT] FINI   Ven 19 Aoû - 10:35

D'habitude, mature, posé et réfléchis, je ne prends aucune décision sur un coup de tête. Tout est soigneusement étudié, le pour et le contre pesé avant que je n'accepte, refuse ou décide de faire quelque chose. Pour une des rares fois de ma vie, je me suis laissé allé à une impulsion et j'ai pris une décision sans réfléchir à rien... Mais j'en suis bien content. Je ne dis pas qu'il n'y aura aucune conséquences. Sans doute même que notre fuite doit faire grand bruit, à l'heure actuelle. Tout le monde doit nous chercher. Peu importe... Je répondrais de mes actes s'il le faut mais je ne laisserais rien ni personne nous voler nos retrouvailles. Rien ni personne nous voler notre bonheur, encore une fois.

Désormais nus l'un contre l'autre, il ne nous reste plus que quelques derniers détails à régler... Trois fois rien. A deux, nous avons installé le préservatif et je dois dire que l'expérience a été totalement et complètement épanouissante. Sans le savoir, j'attendais depuis un moment que ces mains rentrent en contact avec la partie la plus intime de mon corps... J'étais loin de me douter. Une dernière fois, nous laissons place à quelques préliminaires. Mes caresses ont repris entre ses cuisses et avec, les doux gémissements qu'elle émet, preuve que mes cajoleries sont appréciés et elle me surprend même agréable, en osant elle aussi me toucher à cette endroit là, d'une manière très douce, mais suffisante pour me permettre de pousser à mon tour quelques gémissements, plus gutturaux. Même à travers le fin latex du préservatif, je les sens pleinement...

Certes, c'est agréable et j'apprécie grandement ces attouchements, mais je pense que nous sommes fin prêts à passer à plus sérieux. J'attrape gentiment sa main et la repose contre l'oreiller. Il est temps... En quelques secondes, je suis positionné au-dessus d'elle, ses cuisses entre mes hanches. C'est un moment particulier, là aussi, surtout pour la première fois féminine. Je suis investi en quelques sortes d'une mission. Passant ma main sur son visage doucement, je lui souris... Sourire aussitôt rendu qui me fait fondre littéralement. Vraiment, elle est trop mignonne en cet instant. Je la serrerais bien de toutes mes forces dans mes bras mais nous avons plus important à faire. Ses mains passent dans mon dos, tandis que j'embrasse son visage... Elles sont toujours là, au niveau de mes omoplates, les caressant en cercles tandis que je me positionne sur les coudes.

C'est à moi de jouer à présent et je prends le plus grand soin de cette première intrusion. Il me faut un peu de concentration... Trouver le bon angle pour se faufiler dans son corps n'est pas chose si facile, il ne faut pas croire les films. Cela ne l'empêche pas de pousser quelques adorables gémissements... Quand enfin, j'y parviens, je me glisse très lentement, jusqu'à cette fine limite, cette petite peau encore intacte. Je lui ai dis que j'allais aller très doucement, qu'elle ne devait pas hésiter à me le dire si la douleur était trop insupportable et elle a simplement hocher la tête, visiblement très nerveuse à ce moment-là. A présent, c'est une Tiffany calme, attentive, concentrée qui se présente sous moi. Pour le moment, la sensation m'est plutôt agréable, rien que d'être en contact avec sa chaire mais ce n'est que le début. Avant de vraiment prendre du plaisir dans toute cette affaire et lui en donner par la même occasion, il me faut franchir cette étape cruciale comme il se doit.

Soudain un peu tendu à mon tour, j'expire lentement et ose aller un peu plus en avant, toujours de la manière la plus douce qui soit. Mais même comme ça... Au moment où je sens la fine peau se déchirer et le passage se faire, Tiffany émet un petit cri. Un petit cri de douleur, je le sais. Je m'arrête aussitôt et attends. Peut-être ne va-t-elle pas en supporter d'avantage. J'ai senti quelques gouttes de sang perlait... Et puis, toujours aussi prudent et délicat, j'ose enfin m'aventurer au-delà de la barrière désormais brisé. Ce mouvement est extrêmement lent par rapport à ce qu'il doit se passer dans un cas normal, mais c'est on ne peut plus logique. Cette première fois est une affaire bien plus délicate. Mais maintenant que cette première étape a été passé, je peux commencer à véritablement bouger en elle, bien que toujours de façon douce et prévenante, si bien qu'au fur et à mesure, ses petits cris de douleur commencent à se transformer en gémissements...

Je ne peux pas me défaire de son visage... Je n'ai de cesse de le regarder, pendant que je vais et viens dans son corps. Plus que jamais, elle est superbe, là, sous mon regard, comme une fleur fragile et en même temps, si courageuse et forte. Mon visage tout près du sien, je descends poser mes lèvres sur son cou de temps en temps, juste là où le pouls bat et j'ose parfois même goûter sa peau du bout de la langue. Mon torse se frotte à sa poitrine d'une manière enivrante. Je sombre peu à peu dans quelque chose de puissant et délicieux et à mon tour, je ne peux plus m'empêcher d'émettre des gémissements. En même temps de mes mouvements et de mes baisers, mes doigts tissent ses cheveux étalés sur l'oreiller, je l'embrasse délicatement sur les lèvres... Nous sommes plus près l'un de l'autre que jamais. Et bien qu'elle sache également se montrer parfois entreprenante, je continu parfois de la guider...
Une de mes mains longes son corps jusqu'à ses cuisses et remonte dans le creux, juste en dessous. Peu de gens le savent, mais c'est une zone érogène très sensible. J'en caresse la douce chaire du bout des doigts avant de lui murmurer quelque chose à l'oreille...

"Mets tes jambes autour de mes hanches..."

Pour lui faire comprendre ce que je veux dire, je soulève légèrement sa jambe. Avec ses cuisses enroulés autour de mon bassin, les sensations seront encore plus fortes, plus délicieuses pour elle comme pour moi. Il faut qu'elle me fasse confiance...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hwang Mi Young - Tiffany

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 23/04/2011
Age : 28

Identity Card
▬ Qui suis-je ?: SNSD MEMBER ♥
▬ Que fais-je ?: Je chante '-'
▬ Mes Secrets:

MessageSujet: Re: Love when you thought it was gone {feat. Tiffany ♥} [HOT] FINI   Ven 19 Aoû - 16:16

Ça avait été plutôt marrant, d'un certain côté, d'installer un préservatif à deux. D'autant plus qu'il n'y avait pas vraiment grand chose à faire, juste dérouler le petit bard et l'appliquer ensuite. Ce n'était pas bien difficile, je pense que Tiffany aurait pu le faire, mais bon, avec le stresse et la nervosité de la première fois, elle avait préféré se faire guider par le jeune homme qui fit tout ce qui était nécessaire. Une fois qu'il fut en place, ils s’abandonnèrent une dernière fois à des préliminaires histoire de s'assurer que tout sois bien en place pour le début. Cette fois, il avait fallut attendre la dernière, Tiffany osa s'approcher un peu plus de l'intimité du jeune homme qui semblait bien apprécier ce qu'elle lui faisait. Elle faisait quand même attention avec ses ongles de se pas endommager le latex, bien qu'il devait quand même être un minimum résistant. Mais d'après les sons produits par la gorge de Yunho, elle avait plutôt bien fait de s'occuper de cette partie de son anatomie.

Finalement, le moment M arriva. Yunho prit la main de Tiffany puis la déposa sur l’oreiller, doucement, pour allez se mettre au dessus d'elle, entre ses cuisses. Il rassure aussitôt la jeune fille par un caresse sur la joue puis un sourire, qu'elle lui rendit. Il était tellement adorable avec un sourire sur les lèvres... Tiffany l'avait toujours dis et elle n'allait pas s'empêcher de le penser en ce moment même. Mais ce n'était pas ce qui allait faire avancer l'histoire. Elle passa donc ses mains sur son dos, avec toujours la même envie d'avoir un contact avec lui. Elle se rendait compte, que, dan des moments comme ça, elle pouvait être très tactile, cela ne lui déplaisait pas, bien au contraire, surtout avec cet homme, si spécial à ses yeux... Il se mit donc sur les coudes puis laissa son intimité trouver le bon angle pour se glisser dans la sienne. Les contacts qu'il avait effectuer avant de trouver le bon endroit n'avait fait qu'augmenter le désir et les gémissements de Tiffany.

Mais une fois qu'il eut trouver où il pouvait entrer, les choses devinrent plus sérieuses. Il était très lent, il faisait très attention, mais très rapidement il alla se cogner contre le petit bout de peau qui fait que Tiffany est encore vierge. Le moment tait venu pour lui d'assurer. Il lui rappela ce qu'ils s'étaient dit : si vraiment la douleur était trop insoutenable, il fallait qu'elle lui dise pour qu'il arrête immédiatement. Une fois qu'il reçut le hochement de tête de la jeune fille, il continua donc à avancer, perçant ainsi le bout de peau. Tiffany n'avait pas plus retenir un petit cri. Ce qui fit arrêter le jeune homme dans son élan. Mais le plus gros venait d'être passé. Et Tiffany ne supporterait pas d'arrêter si prêt du but. Elle devait prendre sur elle. Et puis, je suis sûre que pire l'attend plus tard dans sa vie. Alors elle laissa faire le jeune homme, qui avançait lentement. Il savait ce qu'il faisait. Surement l'avait il déjà fait plusieurs fois... Mais bizarrement, Tiffany priait pour qu'il n'est prit que sa virginité, que la sienne et qu'il la garde pour lui, toute sa vie. Elle sentit quelques goutes sang s'échapper de l'endroit qui venait d'être déchiré. Le plus gros était donc passé. Le jeune homme commença donc à véritablement bouger comme il se le devait dans un moment comme celui-ci. Les petits cris de douleur de Tiffany se transformèrent alors petit à petit en gémissements à chaque fois plus puissant. Elle veillait quand même à ce qu'ils ne montent pas trop haut, mais pour le moment, il n'y avait pas de soucis à ce niveau là... Du moins pas encore.

Elle n'avait pas quitter du regard les yeux de Yunho pendant tout se temps, bien que parfois elle avait légèrement fermer les yeux à cause de la douleur, mais elle était à le regarder, encore et encore pour imprégner dans sa mémoire sa tête, à ce moment précis. Elle voulait que, même si elle perdait le mémoire, retenir se moment de sa vie dans sa tête. Elle senti ensuite les lèvres du jeune homme retourner vers son cou pour la faire frissonner une fois de plus. Il devait surement sentir son pouls, rapide... Elle, gardait ses mains dans son dos, n'hésitant pas à faire parler ses envie, les déplaçant partout où elle le pouvait. Elle refaisait toutes ces caresses qu'elle savait qu'il aimait tant. Pendant ce temps, les vas et viens se faisaient toujours au niveau inférieur. C'était encore mieux que ce qu'elle n'avait jamais imaginé.

C'est en continuant comme cela que Yunho parvint lui aussi à entre dans un moment à la fois délicat, délicieux et intense. Il se mit lui aussi à gémir. Il pouvait enfin profiter de la situation sans qu'elle ne mette trop de temps à se mettre dans le bain. Il était impossible d'être plus près l'un de l'autre qu'ils ne l'étaient maintenant : leurs corps entier se frôlaient. Mais bien que se soit déjà parfait, le jeune homme avait l'air d'en demander plus, je ne dis pas que Tiffany non plus, mais elle attendait de se faire guider, une fois de plus. Il l'embrassait la touchait, en faisait encore et plus. Tiffany n'avait eu le temps que d'approfondir légèrement le baiser avant qu'il ne glisse sa main dans le creux de ses cuisses pour encore une meilleure sensation. Il lui était impossible d'aller contre ses gémissements. Ils augmentèrent encore d'un niveau.

Lorsqu'il lui glissa à l’oreille d'entourer ses hanche de ses jambes, Tiffany s’exécuta. Elle posa doucement ses jambe sur ses hanches pour que la sensation au niveau de leurs intimités soient encore plus fortes, plus intenses et que le contact soit plus agréable, autant pour l'un que pour l'autre. Elle gémissait une fois de plus, se collant contre lui et serrant ses mains contre la peau de ses épaules. Il allait être difficile de résister longtemps comme cela. Elle avait bien envie de s'abandonner à lui, mais résistait pour profiter encore un peu du plaisir qu'elle prenait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://back-to-seoul.chforum.net/
Jung Yunho - U-Know

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 25/04/2011
Age : 32

Identity Card
▬ Qui suis-je ?: Dong Bang Shin Ki - Leader (Basse vocale)
▬ Que fais-je ?: Craquer les filles?
▬ Mes Secrets: vous aimeriez savoir?

MessageSujet: Re: Love when you thought it was gone {feat. Tiffany ♥} [HOT] FINI   Ven 19 Aoû - 17:39

L'étape cruciale est enfin sur le point d'être dépassé. Qui aurait pu prévoir qu'après toutes ces années et cette séparation forcée, j'aurais de nouveau la chance d'être celui qui aurait un tel honneur? J'avais fini par ne plus y croire. Je ne dis pas par là que je ne souhaitais que ça... je souhaite avant tout l'aimer et être avec elle, la rendre heureuse. Mais le bonheur passe aussi par là, par l'union charnelle. Quand deux personnes s'unissent dans ce qu'ils ont de plus secrets, c'est un moment de plénitude sans pareil. En tous cas, c'est ainsi que je vois les choses! Je suis là, la surplombant... Nos chaires se trouvent à la limite l'une de l'autre. Il ne me reste plus qu'une dernière chose à accomplir avant de connaitre ce bonheur avec elle, bien que tout nos préliminaires aient été absolument fabuleux.

Posé sur mes coudes, je cherche un passage. Cette simple manipulation continu de lui arracher des gémissements, ce qui ne présage que du bon, pour la suite, une fois que le plus difficile sera passé. Après quelques tentatives, enfin, j'y parviens et je glisse avec une lenteur calculée et voulue jusqu'à sentir la fine peau faire barrière. Il me faut respirer un grand coup... Ce moment n'est pas facile pour elle. Même avec toute ma douceur, quand la peau se déchire et que passent quelques gouttes de sang, elle émit un petit cri. Je n'ai jamais prit la virginité que d'une seule fille avant, pour ma première fois, bien avant de connaitre Tiffany, et je me rappelle encore la façon dont elle avait presque griffé mon bras, en enfonçant ses ongles dans ma chaire, tant la douleur était forte. Je ne veux pas qu'une chose pareille arrive à Tiffany, c'est pourquoi je prends tout mon temps pour me premier mouvement. Je sais que le second ne sera guère plus agréable, aussi je reste précautionneux. Un peu plus tard, je pourrais accélérer la cadence, mais pas encore.

Je sens les mains de Tiffany derrière mon dos... Elles effectuent des petits cercles, qui me font frissonner tandis que je commence à prendre un rythme plus "normal", bien que toujours doux et lascif. Il faut dire que peu à peu, ses petits cris de douleur ont laissé place à de nouveaux gémissements, dont le volume ne cessent d'augmenter. Nos yeux ont du mal à se détacher les uns des autres... Je passe le plus de temps possible à l'observer, à l'admirer et elle en fait de même. Ça me rassure... je n'aime pas ses filles qui ne regardent jamais en face pendant l'amour. Et puis, son regard est différent de d'habitude, il est encore plus beau, plus intense... J'aime vraiment la regarder dans ces moments de pur bonheur.

Ma bouche se penche et se dépose vers son cou. Je peux sentir sous mes lèvres, son pouls qui bat vite, très vite, aussi vite que le mien. Ce moment est encore mieux que tout ce que j'avais imaginé, tout est tellement parfait, jusqu'à la sensation tellement agréable de ses mains passant tout le long de mon dos, inlassablement... Allié à mes mouvements qui vont et viennent encore et encore en elle, c'est plus que simplement agréable, c'est... enivrant. Désormais, ses gémissements font écho aux miens. Moi, je n'arrive pas à les retenir, je ne peux pas faire autrement que de les laisser monter en puissance, à mesure qu'augmente la pression à l'intérieur de mon ventre...

Nos corps sont désormais unis, plus que jamais. Sa peau n'a de cesse de toucher la mienne, nos nombrils se frôlent, nos poitrine se collent l'une contre l'autre... Même si j'ai déjà beaucoup, j'en veux encore plus. Je veux que plus rien ne compte en dehors de elle et moi, de nos corps qui se rencontrent, ne formant plus qu'un. Lentement, je longe ses hanches du bout des doigts, puis fais plier une de ses jambes pour doucement caresser le creux, là où la peau fine est très sensible, même si peu de personne le savent. Et comme je m'en doutais, elle pousse un nouveau gémissement, encore plus fort que les autres. Je lui chuchote à l'oreille une petite consigne, un quelque chose qui va encore intensifier notre plaisir à tous les deux.

Aussitôt, elle obéit, même si ce n'était pas un ordre et ses jambes se soulèvent et se déposent délicatement sur mes hanches. Je ne peux pas m'empêcher de lâcher un gémissement moi aussi, bien plus fort en volume que tous les autres avant. La sensation est merveilleuse. Ainsi, l'angle est modifié et je peux complètement me glisser en elle, aussi loin que possible. Je sais que Tiffany apprécie ce petit changement, elle aussi. Elle se colle contre moi, ses mains se serrent contre mes épaules. Je sens qu'elle commence à s'approcher de l'abandon le plus total... J'aimerais ralentir mais je n'y arrive pas. Tout est tellement délicieux que je me laisse aller totalement, augmentant la vitesse de mes mouvements. Mes coudes commencent légèrement à me faire mal...

Passant ma main sur son visage, je caresse ses joues, puis ses lèvres du pouce et, sans m'arrêter, je me redresse un peu plus, en prenant appuie sur mes mains. Nos peaux ne se frôlent certes plus mais ce n'est pas pour autant que je trouve ça regrettable. Ainsi, je peux admirer son corps entier et observer chacune de ses réactions. Je sens quelques gouttes de transpiration qui commencent à ruisseler dans mon dos et le long de mon front, plaquant quelques mèches de cheveux. Mes mains remontent et j'enlace mes doigts dans les siens. Nos regards se soudent l'un à l'autre. Je lui souris doucement... Et malgré moi, je prononce son nom, tout bas... C'est un signe. Le moment est proche. Mais je ne peux pas me laisser aller complètement tant qu'elle ne se sera pas abandonné totalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hwang Mi Young - Tiffany

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 23/04/2011
Age : 28

Identity Card
▬ Qui suis-je ?: SNSD MEMBER ♥
▬ Que fais-je ?: Je chante '-'
▬ Mes Secrets:

MessageSujet: Re: Love when you thought it was gone {feat. Tiffany ♥} [HOT] FINI   Ven 19 Aoû - 20:29

Il ne faut pas toujours croire les films que l'on regarde. Ce n'est jamais vraiment la réalité. Il n'y avait qu'a regarder le contexte du film déjà. Peu d'histoires son vraies, et, bien que certaines soient inspirées de fait réels, bien peut représente l'histoire telle qu'elle est. En un heure et demi - Deux heures, il est impossible de tout refaire... Enfin, je pense que vous avez saisis ce que je veux dire. La première fois était donc là pour casser un peu toutes ses illusions, ne tuant quand même pas tout ce qu'on entend, mais la réalité est quand même plus fade qui tous ses films. Mais c'est le principe d'un film, de faire rêver... Donc on ne peut pas trop leurs en vouloir, juste s'en vouloir à sois même de rêver autant... Tiffany n'était pas pour autant déçu, dans l'ensemble des évènements, de cette première impression. Bien qu'il restait encore un peu de chemin à faire.

Une fois que leurs deux intimités ne faisaient plus qu'un, après quelques essaies, nous rentrons enfin dans le vif du sujet. Il fallait être délicat car c'était la première fois que ce chemin allait être emprunter. Il y avait donc ce petit bout de peau qui faisait qu'elle était encore ce qu'elle était aujourd'hui. Il allait falloir le déchirer pour pouvoir passer entièrement. Mais bien-sûr ce n'était pas sans conséquences. La jeune fille, au moment de sentir ce déchirement en elle, poussa un cri. Elle avait préféré faire cela plutôt que de contenir la douleur et surement faire du mal à Yunho en faisait un mauvais geste. Et vu comme elle était accroché à lui en ce moment même, elle n'avait pas vraiment envie de se contenir pour s'acharner sur la peau nue du jeune homme. Et, il faut prendre ça comme une chance. Tiffany avait toujours assez bien géré sa douleur. Elle savait se contenir un moment, et crier était pour elle comme un soulagement, pleurer aussi. Mais là, au niveau de ses yeux, il n'y avait rien à signalé. Elle n'avait jamais été très brutale. Bon bien-sûr quelques fois... Sous l'effet de la surprise, elle se laissait aller, mais c'était assez rare et en aucun cas ce qui concernait le cas présent. Elle s'attendait, avec toutes les préventions qu'il lui avait faite, elle était plus qu'au courant de ce qui allait se passer, en plus de ce qu'elle savait elle même... Bon bien-sûr, il ne lui apparentait rien, et heureusement... Sinon cela voudrait dire qu'elle ne connait même pas son anatomie... Enfin bon.

La douleur qu'elle avait reçue était forte, très forte, mais elle ne poussa qu'un cri en contractant légèrement ses mains, elle se trouvaient dans le dos de Yunho au moment ou la barrière s'était franchie, elle avait donc préféré refermer ses point sur ses paumes plutôt que sur le dos du jeune homme. Elle s'en serait voulue si elle avait abimer son jolie corps rien que pour un spams de douleur. Sachant qu'après quelques répétitions du même mouvement en plus accéléré n'avait fait que transformer ses cris de douleurs en gémissement un peu plus fort que celle qu'elle avait émit auparavant. Elle avait très rapidement reprit ces petits cercles dans le dos du jeune homme. Il fallait se concentrer se quelques choses de plus agréable.

Les multiples attouchements qu'ils s'étaient déjà fait au par avant se répétait avec peut être plus de sensualité et de désirs sans oublier les va et vient qu'il se faisait sentir plus bas. C'était une sensation unique et merveilleuse. Rapidement le jeune homme demanda à la jeune fille de placer ses cuisses sur ces hanches. Ce n'était certes pas un ordre, mais on aurait pu croire que si, vu la manière dont Tiffany s'était exécutée, on aurait cru... Mais non, elle écoutait juste attentivement tous les conseils du jeune homme et les retenait pour pouvoir, par la suite, les refaire sans qu'il n’est à lui redire. La position dans laquelle ils étaient à présent procurait encore plus de plaisir. Rapidement, la jeune femme est prise d'une envie d'abandon, mais elle tente de résister pour faire en sorte que tout ne parte pas trop vite et qu'elle puisse encore profiter de quelques coups avant de pouvoir complètement s'abandonner à lui. Après quelques instants, elle sent le jeune homme se décoller un peu d'elle, l'obligeant à écarter un peu ses bras. Elle était triste de ne plus sentir son propre corps se frotter contre le sien, mais profita quand même de l'occasion pour aller faire un virer sur son ventre et son torse.

La chaleur commençait vraiment à monter et a arriver à son maximum. Elle sentait , dans le dos du jeune homme perler quelques goutes de sueur et le voyait aussi sur son front. Elle ne put s'empêcher de retirer avec une de ses mains les quelques mèches de cheveux qui devaient lui tenir chaud tout en continuant ses caresses avec son autre main. Elle était en train de s'abandonner à lui. Plus les minutes passait, plus elle sentait qu'elle ne pouvait plus tenir. D'entendre Yunho prononcer son nom tout bas lui donnait encore plus envie de s'abandonner à lui. Elle ressentait son cœur battre encore plus vite que tout à l'heure, les mouvements de vas et viens qui s’intensifiaient jusqu'à ce que l'un comme l'autre s'abandonnent. Elle ne tenait plus de toutes manières. Elle laissait donc son corps parler, s'abandonnant tout à lui et ne tardant pas à approcher du point le plus intense de cette soirée. Elle avait pousser une grand gémissement à ce moment là qui avait une légère ressemblance avec le nom du jeune homme... Elle n'avait pas vraiment réussit à contenir la flamme qui s'échappait de son corps prouvant tout le plaisir qu'elle avait eu avec cette expérience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://back-to-seoul.chforum.net/
Jung Yunho - U-Know

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 25/04/2011
Age : 32

Identity Card
▬ Qui suis-je ?: Dong Bang Shin Ki - Leader (Basse vocale)
▬ Que fais-je ?: Craquer les filles?
▬ Mes Secrets: vous aimeriez savoir?

MessageSujet: Re: Love when you thought it was gone {feat. Tiffany ♥} [HOT] FINI   Ven 19 Aoû - 22:08

Depuis combien de temps n'avais-je pas serré un corps féminin contre le mien? Je ne parle pas de cette Ji Eun dont je ne me souviens plus rien... Je parle d'une véritable union, comme celle que nous avons enfin commencé à accomplir Tiffany et moi. Je ne sais plus, à vrai dire... Je crois que ça remonte à pas mal de temps. Je crois aussi que, même si après notre séparation, j'ai eu d'autres conquêtes entre mes draps, le cœur n'y était plus. Je préférais encore me plonger dans le travail, quitte à en négliger ma santé, et prendre ma dose d'adrénaline et d'endorphine grâce à l'amour des fans, quand on est sur scène. Je vais sûrement devoir redoubler de travail et de concentration si je veux faire accepter de nouveau ma relation avec elle, qui n'était déjà pas bien vu à l'époque.

Elle a eu mal. Forcément. C'était à prévoir et je l'avais prévu. Je l'avais même averti... Et son petit cri, allié à ses poings se refermant contre mon dos n'ont pas tardé à se faire sentir. Mais ce n'était qu'un mauvais moment à passer. Très vite, ses petits cris de douleur se dont mués à nouveau en gémissements, à mesure que son intimité s'est acclimaté à mes mouvements. Maintenant, sur mon dos, ses mains ont reprit leurs caresses et yeux dans les yeux, nous nous observons. Je trouve que cela renforce la puissance de nos sentiments et de notre désir car le regard ne ment pas. Il me dit combien elle prend du plaisir à notre union, tout comme les miens doivent le lui dire aussi, associés aux gémissements que je ne peux pas me retenir de pousser.

Pour intensifier le tout, après avoir passé ma main le long de son corps, je lui murmure tout bas de relever ses jambes et de les poser contre mon bassin. Elle a bien entendu le droit de refuser mais de suite, elle s'exécute. Je ressens dans mon corps entier la différence, et ma voix s'en fait l'écho. Je ne peux plus retenir mes sentiments et mon désir... Sans non plus aller trop vite, j'augmente la vitesse de mes va et viens. De toutes façons, je ne peux pas aller à l'encontre des sensations qui se répercute partout en moi, je ne peux plus rien retenir. Et même si j'ai l'impression qu'elle est prête à lâcher prise complètement, je ne peux pas accepter que ça s'arrête là.

Mes coudes commencent à être douloureux. J'aime sentir sa peau et sa poitrine se frotter à moi mais je dois m'y soustraire pour être dans les meilleures conditions afin de lui donner ce que je sais qu'elle attend de moi. Après avoir caressé son visage et ses lèvres, je prends appuie sur mes mains et me redresse. J'y trouve quand même un certain avantage : celui de la voir presque entièrement, d'observer son corps réagir en direct. Sous l'effort, la sueur a commencé à m'envahir... Je la sens couler sur mon dos, sur mon front. Lorsque Tiffany avance sa main pour balayer les mèche collés sur celui-ci, je ne peux pas m'empêcher de sourire. Ses petites attentions sont si mignonnes... Et en même temps, je frissonne de sentir son autre main parcourir mon torse et mon ventre, délicatement. Le désir qui m'embrase de part en part ne fait que redoubler avec ça! Mes doigts entrelacés aux siens, plus haut, je prononce son prénom, tout bas, en un souffle...

Je vais bientôt ne plus pouvoir rien retenir du tout. Mais avant ça, je veux lui donner ce moment, ce moment qu'elle attends sûrement. Je ne serais pas satisfait, si je ne la vois pas l'atteindre. J'ai bien conscience que mes mouvements de hanches sont bien plus rapides que tout à l'heure, sans pour autant être violent. Dès que j'ai prononcé son prénom, la lueur dans ses yeux a changé. Je sais qu'elle n'est pas loin d'y arriver. Il ne me suffit que de quelques sourires, un léger baiser sur ses lèvres... Le gémissement ressemblant à mon prénom qu'elle émet, plus long, plus sonore que tous les autres m'indique que le but est atteint. De plus, plus bas, je peux sentir aisément les spasmes démontrant qu'elle a atteint le bout de la course. A cet instant, je l'ai observé avec des yeux brillants, admiratifs. Elle n'a jamais été aussi belle, que là, maintenant, perdant prise avec tout le reste. Cette vision sensuelle à souhait ne fait qu'augmenter mon propre trouble. Mes mains restent serrés dans les siennes et je n'ai qu'à accomplir quelques mouvements lents et profonds pour atteindre le comble à mon tour.

Je serre un peu plus ses mains et émet moi aussi un dernier gémissement. J'ai l'impression de le sentir résonner dans mes oreilles... La tension accumulée jusque là, vient de se relâcher, et avec elle, ses effluves porteuses de vie... qui ne l'apporterons pas aujourd'hui mais peu importe. Mon cœur bat à cent à l'heure. Mes bras ne me tienne plus et me peau est bouillante. Tremblant, dans la torpeur post-orgasmique, je n'ai que la force de me laisser doucement retombé contre son corps, pressant ma tête contre sa poitrine, tout en prenant soin de ne pas lui faire mal. J'ai le souffle court et les cheveux trempés de sueur. J'ai envie de la tenir dans mes bras, de serrer son corps contre le mien et de la bercer... Je voudrais savoir à quel point l'expérience lui a plut et lui dire combien je l'aime... Mais pour ça, il va falloir attendre que je reprenne mon souffle. J'ai beaucoup donné, ce soir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hwang Mi Young - Tiffany

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 23/04/2011
Age : 28

Identity Card
▬ Qui suis-je ?: SNSD MEMBER ♥
▬ Que fais-je ?: Je chante '-'
▬ Mes Secrets:

MessageSujet: Re: Love when you thought it was gone {feat. Tiffany ♥} [HOT] FINI   Sam 20 Aoû - 1:21

Son prénom, c'était bien la première fois qu'elle l'entendait comme cela, tout bas, en un souffle... Elle avait vraiment apprécier, bien que cela était une petite attention. Elle la garderait dans son esprit un bon moment, comme cette fois. Au moment présent, Tiffany comme Yunho avaient enfin passé le cape de l'orgasme. Chacun avait poussé un dernier un dernier gémissement, plus fort et plus intense que n'importe quel autre avant puis s'était débarrasser de toute la tension et du désir pour enfin combler ce dernier. Et comme on dit si bien, après l'effort, le réconfort. Tiffany sentit le jeune homme se laisser tomber, doucement pour ne pas lui faire mal sur sa poitrine. Il avant bien assurer ce soir. Il était grand temps qu'il prenne une petit pose, elle n'allait donc pas le brusquer et le laisser reprendre son souffle. Elle aussi avait besoin un peu de respirer. L'ambiance avait bien changer, petit à petit, leurs corps se refroidissait alors qu'il n'y avait même pas cinq minutes, ils s’enflammaient.

Pour remercier le jeune homme de tous les efforts dont il avait fait preuve, de sa patience et du bonheur qu'il lui avait fait partager, Tiffany caresse des pouce le dessus des mains de Yunho. Elle lui devait beaucoup pour ce soir, déjà, c'est lui qui avait entrepris de la kidnapper pour se faire une petite soirée et permettre de laisser parler ses sentiments. Bien qu'il n'est surement pas eu directement envie de la prendre dans un lit d'hôtel quand il lui a prit la main pour l'emmener dans une voiture. Non il y avait eu plus que ça dans cette soirée ; de l'amour et des retrouvailles plus que fabuleuses. En faisant un voyage en France pour la première fois de sa vie, Tiffany n'aurait jamais imaginé faire tout ses choses.... Était-ce vraiment la magie de Paris qui avait permis tout ça ? Est-ce que s'ils avaient été dans une autre ville tout se serait passer exactement pareil ? Voyage en voiture, petit balade dans une rue et cette fois à l'hôtel ? Rien ni personne ne pouvait nous le dire vraiment, ce sont des questions qui n'ont aucunes réponses et qui étaient absolument inutile, mais la jeune femme les avait tout de même en tête. C'était dans sa nature, elle avait l'art de se poser des question qui ne servait absolument à rien. Mais ça personne ne pouvait le savoir mis à part elle puisqu'elle les gardait pour elle, dans son monde. Et là dans ce petit instant de câlins, elle pouvait donc s'abandonner a ces quelques penser pendant ce silence où n'était perceptible que leurs souffle, baissant de minutes en minutes.

Collé comme ça, encore une fois, Tiffany pouvait sentir sur sa peau son souffle comme il pouvait entendre les battement de son cœur. Elle se détacha pourtant lentement de ses mains pendant qu'il reprenait encore son souffle, pour aller les passer sur sa nuque. En sentant la sueur qui s'échappait de on corps, elle comprit alors à quel point il avait chaud. Elle agita donc ses mains au dessus de lui, pour lui faire un peu d'air. Il transpirait. Elle était centrer sur lui. Cela lui donnait encore plus un côté sexy, très charismatique, que la jeune femme appréciait. Ce n'était pas de la sueur comme il pouvait en avoir en faisant une grosse performance. Cela avait beaucoup plus de charme. Une fois que ses poignets commençaient à fatiguer , elle les replaça sur sa peau. Cette fois, elle profita de se contact pour lui faire comme des massages, appuyant ses paumes sur des muscles qui demandaient souvent, sans qu'on le sache, à être dorloter. Elle fermait les yeux, calmement, dans cette ambiance, elle profitait de cet instant de paix pour se ressourcer, se reposer. Tout comme lui surement. Elle était délicate et douce dans ses actes pour me pas le brusquer.

Elle aimerait le prendre dans ses bras, allongée à côté de lui mais préférait attendre qu'il se sente prêt. Jamais elle n'aurait idée de le brusquer dans un moment comme celui là. Comme je l'ai dit, il avait bien le droit à une pause vu tout ce qu'il avait fait. Elle espérait que par télépathie, par l'ambiance et par ses petits gestes, il comprenne ce qu'elle voulait lui dire : "Merci Beaucoup.". Il m'y avait rien de mieux que ces deux mots. Rien de plus symbolisant pour ce qu'elle pensait. Elle aurait aimé lui dire mais n'osait pas troubler un moment comme celui-ci. Cela faisait tellement longtemps qu'elle n'avait pas été dans un silence tel que celui-ci, si relaxant. Elle posa un délicat baiser sur son crane, dans ses cheveux, avant d'enfin se décider à exprimer ses sentiments envers lui et cette soirée. Elle commença par un simple :

« Yunho... »

E
n attendant une petite réponse du genre des "Hum ?" ou "Oui ?" pour qu'il lui montre qu'il l'écoutait. Bien qu'elle savait qu'il le faisait... Elle quelques secondes après.

« Cette soirée... Je crois que ça a été la plus merveilleuse de toutes ma vie... Alors, je pense que la moindre des choses c'est de te dire... Merci beaucoup. Je t'aime tu sais... »

E
lle n'avait traduit que ses pensées, tout en le caressant encore. Elle aimait le contact de sa peau avec ses mains. Elle pourrait passer des heures comme ça à le masser sans aucuns problèmes. A lui de voir si il voulait rester comme ça. Elle n'était absolument pas gênée par l’appuie de sa tête contre sa poitrine, au contraire. Au moins elle était sur que comme ça, il pouvait entendre directement son coeur parler.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://back-to-seoul.chforum.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Love when you thought it was gone {feat. Tiffany ♥} [HOT] FINI   

Revenir en haut Aller en bas
 
Love when you thought it was gone {feat. Tiffany ♥} [HOT] FINI
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» "I love You, do you remenber me ?" (feat Lydia&Jackson)
» Ayla ▬ First I thought you were perfect and I loved you. Now I know you're not, and I love you more.
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» What about playing chess?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokyo -My Idol's LifeStyle- 2 :: ▬ LE MONDE ▬ :: ▬ Vos voyages-
Sauter vers: